* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La demande de Salomon ( Plaire au Seigneur )

Donne donc à ton serviteur un cœur qui écoute, pour juger ton peuple, pour discerner entre le bien et le mal; car qui est capable de juger ton si grand peuple? 1Ro 3:9

Le roi Salomon succède à son père David sur le trône d’Israël. Il vénère l’Éternel et lui offre des holocaustes. C’est alors que l’Éternel lui apparaît en songe et lui demande ce qu’il souhaite recevoir de sa part. Sa réponse révèle le bon état d’esprit de Salomon. Il réalise que ses capacités sont insuffisantes pour faire face à sa responsabilité royale et qu’il a besoin d’abord d’avoir un cœur qui écoute, c’est-à-dire une volonté soumise aux instructions de l’Éternel. En effet, aucun homme ne peut faire quoi que ce soit de bien si, premièrement, il n’est pas attentif à la volonté de Dieu. C’est son amour pour Dieu et le désir profond de l’honorer qui permettent à une personne d’être et de rester à son écoute. Ce que Dieu accorde alors, c’est la sagesse pour discerner entre le bien et le mal.

Cette demande de Salomon, chacun ne devrait-il pas la formuler pour lui-même? Paul, qui priait beaucoup pour les saints, adresse à Dieu une requête identique pour les Philippiens: Ce que je demande dans mes prières, c’est que votre amour abonde encore de plus en plus en connaissance et toute intelligence, pour que vous discerniez les choses excellentes, afin que vous soyez purs et sans reproche pour le jour de Christ, remplis du fruit de la justice, qui est par Jésus Christ, à la gloire et à la louange de Dieu (Php 1:9-11). C’est encore l’amour qui se trouve à la base du bon comportement d’un croyant: l’amour pour le Seigneur et pour tous ceux qui lui appartiennent, un amour qui grandit dans la connaissance de Dieu et dans la compréhension de ses pensées.

La sagesse, qui était indispensable à Salomon pour gouverner son peuple, est aussi nécessaire à chaque croyant. Nous devons discerner ce qui, dans le royaume de Dieu, est important et ce qui est secondaire, pour entretenir des relations justes avec nos frères et sœurs. Des relations fraternelles de qualité devraient permettre à chaque croyant d’assumer sa place à l’intérieur du corps de Christ, avec joie et dévouement, pour la gloire du Seigneur Jésus.

 



06/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 927 autres membres