* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La gloire s’est enfuie ! ( Bob Gass )


“Elle appela son fils Ikabod en disant “la gloire s’est enfuie d’Israël…” 1 S 4. 21
117588379_3653047278041113_4599196750605259077_n

 

 


Il y a quelques décennies, un américain qui visitait le Pays de Galles à la recherche de souvenirs du grand réveil spirituel des années 1904-1905 rencontra un vieux Gallois qui lui fit découvrir des églises et des villages où l’Esprit de Dieu avait fait jaillir le puissant mouvement de réveil. Se souvenant de ces années lointaines, le vieil homme déclara : “Mais la gloire s’est enfuie”. Puis il ajouta : “On devrait écrire sur le fronton de ces églises le mot Ikabod”. Vous souvenez-vous de l’histoire racontée par le prophète Samuel ? Alors qu’il grandissait à Shiloh, dans la famille du grand prêtre Eli, un homme faible et presque aveugle, les deux fils de celui-ci, corrompus et sans aucun respect pour Dieu, volaient dans le sanctuaire et séduisaient les femmes venues consulter Dieu. L’armée d’Israël se battait alors avec les Philistins. Un jour fut prise la décision d’amener sur le champ de bataille l’Arche de l’Alliance, le peuple s’imaginant qu’elle possédait quelque vertu magique et qu’elle leur apporterait la victoire. Le contraire arriva, l’Arche tomba entre les mains de l’ennemi et les deux fils d’Eli furent tués. Qunad le vieux prêtre apprit la nouvelle, il tomba de son fauteuil et se brisa la nuque, tandis que la femme de l’un de ses fils donnait naissance à un garçon. Avant de mourir en couches, elle nomma le bébé Ikabod, en murmurant : “La gloire de Dieu s’est enfuie d’Israël” (1 S 4. 17-22). Stuart Briscoe fait remarquer qu’au Moyen-Orient se trouvent les ruines de nombreuses églises chrétiennes du 1er et 2ème siècle, mais le témoignage chrétien a disparu, la “gloire s’est enfuie”. Une leçon importante pour nous aujourd’hui : ce ne sont pas nos plus grandes églises, même remplies de croyants, qui perpétuent le témoignage de la foi chrétienne, si la gloire divine et l’Esprit de Dieu les ont abandonnées. L’érosion morale qui avait gangréné le peuple d’Israël risque de faire la même chose dans notre cœur, si nous nous éloignons de la présence de Dieu. Veillons à ce que la gloire de Dieu ne s’enfuie pas !



13/08/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1030 autres membres