* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La grâce divine dans l’épreuve ( Lumière du Matin )

index

 

 

 

JEAN 20.11‑19

La dernière strophe du cantique Il sait si bien ce qu’il me faut va ainsi : « Quoiqu’il arrive, je puis croire qu’à l’avance il a tout connu, et qu’en sa grâce il a pourvu pour que tout s’achève à sa gloire. » Dieu ne nous éprouve pas pour nous imposer un fardeau écrasant, mais pour nous raffiner et nous transformer. Lui seul sait donner un diadème au lieu de la cendre et une huile de joie au lieu du deuil (És 61.3).

C’est ce que Marie de Magdala a découvert le matin de la résurrection de Christ. Elle s’est rendue au sépulcre, accablée de tristesse. Elle s’est retournée pour parler à Jésus, mais sans savoir que c’était lui. Lorsqu’il l’a appelée par son nom, elle l’a reconnu et a saisi ses pieds.

Jésus lui a affirmé ne pas être encore monté vers son Père. Le jour viendrait où il la quitterait ainsi que ses disciples, mais en réalité, rien ne pouvait les séparer de lui. Étant donné qu’il les avait rachetés de leurs péchés en mourant à leur place, son Esprit allait venir vivre en eux. De plus, Jésus devait revenir les prendre afin de les emmener vivre pour toujours dans la maison de son Père (Jn 14.3).

Nous avons tous été découragés. Nos espoirs déçus nous font souffrir, même s’ils paraissent secondaires. Cependant, quand nous nourrissons des attentes élevées, nous pouvons être anéantis lorsque le malheur frappe et que nous subissons de grandes pertes. Dans ce cas, il importe de nous rappeler que, si nous connaissons Christ, « le soir arrivent les pleurs, et le matin l’allégresse » (Ps 30.6).



16/08/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 903 autres membres