* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La grâce selon la Bible (4) ( Bob Gass )


6-4

 

 

“Chaque matin, Il me réveille pour que j’écoute comme un bon disciple.” Es 50. 4

Vous avez sans doute fait cette même observation : il y a des gens qui ne sont pas chrétiens et qui pourtant font le bien, parfois mieux que des personnes chrétiennes. Cette vérité est sous-jacente dans une démonstration de Jésus : “Si vous aimez seulement ceux qui vous aiment, pourquoi vous attendre à une reconnaissance ? Même les pécheurs aiment ceux qui les aiment! Et si vous faites du bien seulement à ceux qui vous font du bien, pourquoi vous attendre à une reconnaissance ? Même les pécheurs en font autant !” (Lc 6. 32-33). C’est encore là un effet de la grâce commune. Elle empêche les hommes d’être aussi mauvais qu’ils pourraient l’être s’ils étaient totalement inféodés au mal. Dans l’Apocalypse, le mal libéré devient une série de fléaux épouvantables qui ne produisent que la mort. Mais pour l’heure, même si nous voyons le mal gagner du terrain, il reste contenu. Dans 2 Chroniques 24, nous lisons que le roi Joas fit du bien durant tout son règne (v 2), mais quelques versets plus loin, on signale que le même roi abandonna son Dieu et fit le mal jusqu’à éliminer un prophète venu l’avertir des erreurs dans lesquelles il tombait (v 17-25). Comment comprendre ce qui semble contradictoire? En distinguant la grâce commune qui permet au roi d’être politiquement et socialement un bon roi, et la grâce qui sauve qu’il refuse lorsqu’il abandonne la foi de ses pères. Cependant, dans cette situation comme dans d’autres, Dieu manifeste Sa bienveillance en donnant des avertissements. Le respect des lois morales et spirituelles conduit l’homme à une vie positive et édifiante, tandis que la violation de ces lois aboutit à du négatif, voire de la destruction. Ces résultats, lisibles et observables dans les deux cas, parlent du jugement final. Les conséquences normales et naturelles, de la justice ou du péché, servent de mises en garde avant l’heure des comptes. Ce sont, là encore, des indices de la grâce commune de Dieu à l’égard de l’humanité.



05/11/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 932 autres membres