* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La grâce surabondante de Dieu ( Paul Calzada )

“Or, la loi est intervenue pour que l’offense abonde ; mais là où le péché a abondé, la grâce a surabondé” (Romains 5.20).

Il est évident que plus il y a de lois, plus il y a des risques d’enfreindre ces lois. La mise en place de nouveaux radars sur le bord des routes, pour faire respecter les lois, génère un plus grand nombre d’infractions. Plus il y a de lois, plus “l’offense abonde”.

Certains croyants, ayant cru en la grâce de Dieu au moment de leur conversion, sont entrés dans la joie du salut. Ensuite, ils ont essayé de mener une vie droite, mais il leur est arrivé ce qui arrive à tous. Ils ont expérimenté des jours difficiles et, sous la pression de la tentation, sont tombés dans le péché. La culpabilité les a saisis, elle a été accompagnée de la peur du jugement des autres, et cela les a amenés à se replier sur eux-mêmes.

Dans les Évangiles, la femme surprise en flagrant délit d’adultère, a évidemment enfreint la loi. L’offense est réelle, et les hommes religieux, selon ce que dit la loi, veulent la lapider. Jésus ne conteste pas la loi, mais il place ces hommes devant leur propre réalité de pécheurs ayant également enfreint la loi : “Que celui qui n’a pas péché lui jette la première pierre”. Tous, repris dans

leur conscience, quittent le terrain.

Seul Jésus reste avec cette femme. Bien qu’il soit sans péché, il ne jette pas la première pierre, il fait grâce à cette femme. Le péché a été exposé mais il n’est pas traité par la justice de la loi, il est traité par la grâce de Dieu. On peut noter au passage que les accusateurs auraient pu bénéficier de cette même grâce s’ils étaient restés près du Seigneur. Le Seigneur leur aurait dit : “Je connais ce que votre conscience vous reproche, mais allez et ne péchez plus.”

Jésus est venu avec : “La grâce et la vérité” (Jean 1.14). La grâce ne peut abonder que là où est la vérité. C’est ce que dit David dans le Psaume 51 : “Tu veux que la vérité soit

au fond du cœur” (Psaume 51.8).

 

Retenez cette loi divine :

Lorsque vous êtes dans la vérité de la repentance, quel que soit le péché, quelle que soit l’abondance de l’offense, la grâce surabondera pour pardonner cette offense. “Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour

que le monde soit sauvé par lui” (Jean 3.17).

Jésus désire, dans sa grâce, relever celui qui a péché. La vérité et la grâce opèrent ensemble pour vous sauver de la condamnation. Croyez en la

grâce surabondante de Dieu pour couvrir tous vos péchés.

 

 

 



10/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 781 autres membres