* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La grâce touche la conscience ( Plaire au Seigneur )

C’est par la grâce que vous êtes sauvés. Eph 2:8

Cette grâce dans laquelle vous êtes est la vraie grâce de Dieu. 1Pi 5:12

Les frères de Joseph, contraints par la famine, sont allés chercher du blé en Égypte. À la première rencontre, Joseph les reconnaît, mais eux ne le reconnaissent pas. Ils repartent, chargés de blé et croient l’avoir payé. Mais en chemin, ils retrouvent leur argent, chacun à l’ouverture de son sac. Penserions-nous un seul instant que Joseph va faire payer le blé à ses frères? Non, Joseph veut et peut tout donner, il est assez riche pour cela. Il est gouverneur de toute l’Égypte.

Belle illustration de la grâce de notre Dieu. Il nous a donné Jésus, et par lui, son grand salut. Il jalonne notre chemin de très nombreux bienfaits qui sont autant de grâces de sa part.

La grâce, c’est la disposition de notre Dieu à nous donner tout contre rien. Sauvés par le moyen de la grâce, nous sommes encore lents à comprendre que nous ne pouvons vivre que par la grâce de Dieu. Aucune fidélité de notre part ne peut augmenter la faveur de Dieu à notre égard. La grâce si abondante de Joseph met ses frères mal à l’aise. En voyant l’argent, le cœur leur manqua, et ils furent saisis de peur, se disant l’un à l’autre: Qu’est-ce que Dieu nous a fait? (Ge 42:28).

Les frères de Joseph avaient gravement péché. Le temps n’avait pas effacé leur faute. Leur conscience parlait encore; pas devant le châtiment qu’ils auraient mérité, mais devant un bienfait. Car la conscience est reprise par la grâce. De même, dans nos infidélités, c’est par sa grâce que Dieu veut toucher nos consciences.

Laissons-nous, nous aussi, reprendre par la grâce, et soyons émerveillés devant Dieu qui nous dit: Je ne ferai pas peser sur vous un visage irrité, car je suis bon, dit l’Éternel; je ne garderai pas ma colère à toujours. Seulement, reconnais ton iniquité (Jer 3:12,13).

Alors, nous ne manquerons pas de la grâce de Dieu (Heb 12:15). Nos cœurs en seront affermis (Heb 13:9); et même, nous en serons des dispensateurs pour d’autres (1Pi 4:10).

 



16/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 743 autres membres