* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La manne du Matin

1 Timothée 6.12

Combats le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle, à laquelle tu as été appelé, et pour laquelle tu as fait une belle confession en présence de plusieurs témoins.

 

Incontestablement, la vie chrétienne n’est pas un long fleuve tranquille. Certes, la dette pour nos péchés a été acquittée et personne ne pourra plus jamais s’opposer à cela. C’est un fait, Jésus-Christ s’est livré Lui-même en rançon pour nous. Alors qu’Il offrait Sa vie, le Seigneur a déclaré: « Tout est accompli. » Ceci est indiscutable. À la croix, la question de notre péché a été définitivement réglée.

Mais alors, quelqu’un demandera peut-être pourquoi est-il question de combat et de course? Pourquoi le Christ a-t-Il affirmé qu’étroite est la porte et resserrée la voie qui mènent à la vie? Ne serait-ce pas simplement parce que le cœur humain est incrédule et que le salut n’est que pour ceux qui croient? Oui, c’est uniquement par le moyen de la foi en Jésus-Christ que nous sommes sauvés. Par conséquent, à quoi nous sert l’Oeuvre de Christ si nous ne croyons pas en Lui? Si nous ne croyons pas que Dieu justifie ceux qui se confient en Lui, ne sommes-nous pas encore dans nos péchés? Ne sommes-nous pas encore exposés à la colère de Dieu? Personne ne peut raisonnablement prétendre le contraire.

Voici, notre victoire consiste en ce que nous avons foi dans le Nom du Fils de Dieu. Or, est-il simple de garder la foi? Ne reconnaissons-nous pas que tout est contraire à la piété? Notre propre chair, le monde et son prince nous invitent à nous abandonner au péché et à nous priver de la grâce de Dieu. Dans ces conditions, sans aucun doute, garder la foi est un véritable challenge. Comment donc y parvenir? Ne nous leurrons pas, sans le secours de Dieu, c’est impossible.

C’est pourquoi, ne présumons jamais de nos forces, autrement nous irons au devant d’expériences très amères. Humblement, suivons fidèlement le bon Berger. Revêtons-nous de l’armure chrétienne. Ce n’est que comme cela que nous demeurerons debout. Aussi, ne soyons pas étonnés par les difficultés que nous rencontrerons sur le chemin. Assurément, nous serons tous et toutes éprouvés. Nous le savons, quiconque veut venir après le Seigneur devra nécessairement renoncer à lui-même et porter sa croix chaque jour.

Prenons courage, coûte que coûte, persévérons dans la grâce de Dieu, persévérons dans la prière, persévérons dans la foi! Tout ceci ne sera pas vain! Finalement, quand notre course s’achèvera, comme l’apôtre, nous pourrons nous exclamer: « J’ai gardé la foi! » Ce sera notre plus grand cri de victoire!

 



07/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 743 autres membres