* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La manne du Matin

Deutéronome 32.10-12

Il le trouva dans un pays désert, dans une solitude, où il n’y avait que hurlements de désolation; il l’entoura, il prit soin de lui; il le garda comme la prunelle de son œil; Comme l’aigle qui réchauffe son nid et couve ses petits; qui étend ses ailes, les prend, et les porte sur ses plumes. L’Éternel seul l’a conduit, et il n’y a point eu avec lui de dieu étranger.

 

Bien sûr, le verset qui nous occupe concerne le peuple d’Israël. Néanmoins, ne peut-il pas aussi s’appliquer à chacun d’entre nous? Notre histoire personnelle n’est-elle pas similaire? Sans doute, nous pourrions tous, et toutes, en rendre témoignage. Nous étions seuls et perdus dans la nuit. Nous marchions sur le sentier de perdition et la mort devait nous envelopper. Mais voici, un jour, alors que nous étions encore privés de tout espoir, la lumière s’est levée sur nos vies et les ténèbres ont été dissipés. Nous avons connu et cru l’Amour que Dieu a pour nous. Nous avons saisi la parole de Sa grâce et, de tout notre cœur, nous nous sommes confiés dans le Nom de Jésus, le Christ de Dieu.

Maintenant, qui nous dépossédera de notre joie? Qui nous séparera de l’Amour de Dieu? Personne, évidemment. Certes, n’en soyons pas surpris, des temps de sécheresse et d’adversité nous éprouverons. Cependant, malgré les difficultés et les douleurs, c’est un fait incontestable, nos âmes ont du prix aux yeux du Seigneur. Veillons à ce nul ne nous prive de cette précieuse confiance. Affligés et abattus, il se peut que les hommes n’aient pour seules paroles de consolation que cette flèche pour nous transpercer: « Où est ton Dieu? » Pourtant, brandissons le bouclier de la foi! Assurons-nous dans le Seigneur. Il est fidèle en toutes circonstances.

Que nos cœurs ne se troublent pas, en aucun cas. Oui, en dépit des apparences, même si nous traversons un désert brûlant, nous n’y sommes pas seuls. Le bon Berger est là, devant nous. Les Écritures nous montrent qu’autrefois Dieu n’a pas abandonné Son peuple au désert. C’est sûr, Il n’a pas changé. C’est pourquoi, croyons-le fermement, le Seigneur ne nous abandonnera pas non plus!

 



13/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 780 autres membres