* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La manne du Matin

Exode 34.2-3

Et sois prêt au matin; et monte, dès le matin, sur le mont Sinaï; tiens-toi là devant moi, sur le sommet de la montagne. Mais que personne ne monte avec toi, et même que personne ne paraisse sur toute la montagne; que ni brebis, ni bœufs ne paissent même près de cette montagne.

 

Le psalmiste s’est écrié: « Pour moi, m’approcher de Dieu, c’est mon bien […]. » Quel privilège, en effet, de pouvoir s’enquérir de Son précieux conseil. Alors, nous ne courrons pas le risque d’être pris au dépourvu par les diverses circonstances que nous réserve la journée. Si nous feuilletons les pages du Nouveau Testament, nous ne manquerons pas de découvrir que le Seigneur Jésus Lui-même en usait ainsi. Il se mettait à l’écart, bien souvent aux aurores, pour connaître la volonté de Son Père. Nous ne l’ignorons pas, le Christ est notre exemple. À nous désormais de suivre Ses traces!

Néanmoins, force est de constater que la mise en pratique s’avère généralement bien plus difficile que la théorie. N’est-ce pas l’expérience de tous nos lecteurs? Le fait est qu’elles sont innombrables les raisons qui nous empêchent de trouver le chemin de la prière. Pour les uns, ce sera la fatigue ou les douleurs, pour les autres la culpabilité, les soucis de la vie ou encore le manque de temps. Quoi qu’il en soit, le résultat reste le même. Nous nous privons des eaux vives dont Dieu seul est la source. Petit à petit, nous nous asséchons jusqu’à devenir complètement secs et découragés. Certes, notre adversaire ne peut que s’en réjouir. Agissant ainsi, nous nous affaiblissons et, par conséquent, nous devenons des proies bien plus dociles et vulnérables.

C’est pourquoi, conscients de ce danger, par la grâce de Dieu, ressaisissons-nous! Quelqu’un croit qu’il est trop tard? Quelqu’un pense que le Seigneur rejettera sa prière? Mensonge! Mensonge! N’écoutons pas ces suggestions pernicieuses. Que dit le Christ sinon « Venez à Moi […]. » ou encore « […] je ne mettrai point dehors celui qui vient à Moi. »? Nous lisons que par Lui nous avons, les uns les autres, accès auprès du Père, dans un même Esprit. Le Christ nous a réconciliés avec le Père. Dès lors, nous avons été rendus agréables dans le Bien-Aimé. Qui nous empêchera à présent d’avoir part à la communion bénie qui est avec le Père et avec Son Fils? Ne craignons pas, approchons-nous!

Certainement, l’Éternel est un refuge pour quiconque se retire vers Lui!

 



14/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 776 autres membres