* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La manne du Matin

Luc 10.36-37

Lequel donc de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui est tombé entre les mains des voleurs? Le docteur dit: C’est celui qui a exercé la miséricorde envers lui. Jésus donc lui dit: Va, et fais la même chose.

 

La chose est certaine, c’est gratuitement que les hommes, pécheurs devant l’Éternel, obtiennent la grâce du pardon et de la vie. À la lumière du Livre inspiré, ce fait est tout à fait incontestable. Tous autant que nous sommes étions voués à la condamnation, il n’y avait aucun espoir d’en réchapper. Nous étions esclaves du péché, languissants et rongés par la culpabilité. Nous avions beau nous débattre, le diable nous emportait avec lui dans sa chute vers les peines éternelles.

Seulement voilà, le Seigneur a eu pitié de nous. Il a connu notre misère et a exercé Sa miséricorde envers nous. Considérons le Christ en croix, là notre châtiment est tombé sur Lui. Là, notre rançon a été acquittée. Maintenant, en vertu de ce sacrifice unique, nous sommes irrévocablement mis à l’abri de la condamnation. Oui, c’est une certitude, le Seigneur Jésus sauve parfaitement quiconque s’approche de Dieu par Lui! Etant riche, Il s’est fait pauvre, afin que par Sa pauvreté nous fussions rendus riches. Autrefois, désespérés, nous empruntions la voie spacieuse du monde et nous courions à la perdition. Aujourd’hui, le Sauveur a saisi notre main pour nous placer sur la voie resserrée. Désormais, nous marchons animés d’une espérance vivante, celle d’hériter la vie éternelle. Quel contraste saisissant!

Remarquons-le, Dieu avait toutes les raisons de nous rejeter et de nous abandonner à notre triste sort. Pourtant, la main tendue, Il nous a gracieusement offert Sa miséricorde. C’est pourquoi, quant à nous, nous ne pouvons fermer nos entrailles à notre prochain. Stimulés par un tel exemple, nous ne pouvons refuser de lui porter secours. Quelqu’un se meurt, soupirant après le repos et la paix, et nous resterions insensibles? Impossible! Nous n’avons peut-être ni or ni argent, mais il y a une chose que nous possédons: la connaissance du salut en Jésus-Christ! Indéniablement, c’est une richesse qui vaut plus que tous les trésors du monde. À nous de la partager sans compter!

 



10/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 782 autres membres