* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La manne du Matin

1 Chroniques 29.11

A toi, Éternel, la grandeur, la force et la magnificence, l’éternité et la splendeur, car tout ce qui est dans les cieux et sur la terre t’appartient. A toi, Éternel, est le règne, et tu t’élèves en souverain au-dessus de tout.

 

Que possédons-nous ici-bas dont nous puissions affirmer que c’est à nous? En réalité, tout ce que nous avons nous vient de la main de Dieu. Certainement, dans l’absolu, nous ne sommes rien et ne pouvons prétendre à rien sans notre Créateur. Aussi, veillons soigneusement à ce qu’aucun orgueil ne contamine notre cœur comme si nous étions capables de quoi que ce soit par nous-mêmes. Plutôt, reconnaissons notre misère et, pour toutes choses, attribuons la gloire à Dieu.

Oui, réalisons qu’Il tient jusqu’à notre souffle entre Ses mains. Il pourvoit entièrement à notre subsistance. Quant à notre précieux salut, Il y a satisfait également. Le fait est que nous étions perdus, sans espoir, et sans Dieu dans le monde. Les ténèbres nous couvraient comme un manteau et nous ne savions discerner notre gauche de notre droite. Puis, un beau jour, Christ est entré dans nos vies et, dès lors, tout est devenu différent. Nous L’avons entendu nous parler d’amour, de pardon et de réconciliation. Nos cœurs, touchés et émus de bonheur, ont reçu ce témoignage. Dès cet instant, la lumière a paru et depuis nous marchons comme en plein jour. Seulement, soyons honnêtes, qu’avons-nous fait pour cela? Rien, c’est un don.

Tout est grâce, tout n’est que grâce de la part de notre Dieu. Si le Père n’avait envoyé Son Fils pour être notre rançon, si le Fils n’avait consenti au sacrifice de la croix, si l’Esprit ne rendait témoignage de l’Oeuvre accomplie, quelle serait notre espérance? Nous n’en aurions pas, tout simplement. Pécheurs et dépourvus de toute justice, nous nous serions présentés devant notre Juge, sans avocat, et une condamnation sans miséricorde aurait été prononcée à notre encontre.

Toutefois, aujourd’hui, notre situation est tout autre. Oui, par Christ, nous vivons! Certes, nous devons en rendre grâces à Dieu! Et pour cause, dans Sa souveraineté, le Tout-Puissant a librement choisi de nous aimer et de nous racheter. Evidemment, l’expression de cet Amour a de quoi nous laisser confus et pantois d’admiration. Dorénavant, il ne reste plus qu’une chose à faire, joindre notre voix à celle du psalmiste qui s’exclame ainsi: « Je célébrerai l’Éternel de tout mon cœur; je raconterai toutes Tes merveilles. »!

 



08/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 806 autres membres