* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La manne du Matin

Hébreux 3.3-4

Or, il a été estimé digne d’une gloire qui surpasse celle de Moïse, d’autant que celui qui a construit la maison est plus digne d’honneur que la maison même. Car toute maison a été construite par quelqu’un; or, celui qui a construit toutes choses, c’est Dieu.

 

Certes, lors de leur naissance, tous les individus ne sont pas favorisés pareillement. Evidemment, tous ne rejoignent pas le rang des privilégiés, des personnes dites « bien-nées ». Du fait de leur illustre parenté, ceux-là bénéficient, dès le commencement, d’avantages auxquels les autres ne goûteront probablement jamais. Simplement parce qu’ils sont nés dans telle bonne famille, parce qu’ils appartiennent dorénavant à telle maison, ces bienheureux en partagent les honneurs et le prestige. C’est une dignité qui leur est acquise de droit, de laquelle nul ne peut les priver.

Bonne nouvelle! Maintenant, tous les hommes peuvent naître de nouveau. À présent, tous peuvent devenir membres d’une maison autrement plus glorieuse que la leur: celle de Dieu. La Bible l’affirme: si quelqu’un croit que Jésus est le Christ, celui-ci est né de Dieu. Sans conteste, c’est ici la plus belle des naissances! Et pour cause, elle donne le droit d’être fait enfant de Dieu. Oui, tous sont enfants de Dieu par la foi en Jésus-Christ. Désormais, les nouveaux-nés ne sont plus des étrangers, ni des gens de dehors. Non, ce temps-là est terminé, définitivement révolu. À présent, ils sont les concitoyens des Saints et gens de la maison de Dieu! Pour eux, ils le savent, ils ne sont plus seuls au monde. Ils ont un Père dans les cieux et une multitude de frères, tous rassemblés par le Fils.

Aujourd’hui, bien que sur terre, les affections de ce peuple sont déjà célestes. Ils attendent leur véritable patrie, leur maison. Aussi, le rejet, l’abandon ou l’exclusion qu’ils peuvent souffrir ici-bas leur semble tellement plus doux. Pour être consolés, les citoyens d’en haut n’ont qu’à plonger leurs regards dans les précieuses Écritures. On leur y parle des délices du siècle à venir, de la gloire à venir, du Sauveur qui leur prépare une place dans la maison du Père… C’est sûr, les difficultés du temps présent ne les affligeront que pour quelques jours, et ensuite ne reviendront plus. Quelle heureuse perspective!

Pour l’heure, Dieu adopte encore pour Ses enfants ceux qui croient en Christ. Il n’est pas trop tard pour rejoindre l’assemblée des bien-aimés! Sans plus attendre, suivons le Fils qui nous en montre le chemin! Oui, suivons le Fils qui nous montre le chemin qui mène au Père! Courons vers Lui! C’est sûr, dans Sa bonté, Il nous accueillera au sein de Sa glorieuse famille!

 



13/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 862 autres membres