* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La propre justice ( Plaire au Seigneur )

b525ef644c1376ebca72386fe7eb96bf

 

(Jésus) dit aussi cette parabole à quelques-uns qui se confiaient en eux- mêmes comme s’ils étaient justes et qui tenaient le reste des hommes pour rien: deux hommes montèrent au temple pour prier, l’un pharisien et l’autre publicain. Le pharisien, se tenant debout, priait ainsi en lui-même: Ô Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes qui sont rapaces, injustes, adultères; ou même comme ce publicain. Lu 18:9-12

Cette parabole reste d’une actualité étonnante. Elle est exposée par notre Seigneur pour dévoiler ce qu’est la propre justice et nous pousser à lutter contre cette tendance humaine.

Pour un incrédule, la propre justice, c’est-à-dire penser qu’il lui suffit de se comporter comme un homme honnête, constitue un obstacle à la repentance et donc à l’acceptation du salut.

Les croyants peuvent tomber dans le même défaut. C’est ce qui arrive chaque fois qu’un chrétien se compare à un autre et se trouve plus fidèle que lui. Cela est d’autant plus triste que cette comparaison porte sur des aspects secondaires de la vie chrétienne.

Il arrive aussi qu’un groupe de croyants se compare à un autre sur le plan de la connaissance biblique, de la pratique du culte, de l’esprit missionnaire, pour s’estimer globalement supérieur à lui. Il faut souvent toute la puissance de l’Esprit de Dieu pour être délivré de l’autosatisfaction.

Le remède ne se trouve pas dans une dévalorisation de ce que nous sommes individuellement ou en groupe, car ce serait encore être occupés de nous-mêmes.

Pour être gardés dans une véritable humilité, souvenons-nous de la grâce dont nous avons bénéficié pour être justifiés et pour avoir le droit d’être appelés enfants de Dieu. Prenons conscience aussi de la grâce divine dont nous avons besoin chaque jour pour être tenus debout, et du pardon nécessaire pour chacun des péchés que nous commettons encore (1Jn 1:9).

Enfin, comme Paul nous invite à le faire, prenons modèle sur notre Seigneur Jésus Christ qui, étant Dieu, s’est anéanti lui-même et s’est abaissé lui-même pour servir Dieu et les hommes.



06/06/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1022 autres membres