* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La puissance de la prière fervente Gary Wilkerson

index

 

Dans Actes 12, Pierre a été emprisonné par le roi Hérode. A Jérusalem, des milliers d’âmes étaient sauvées par l’œuvre puissante de Dieu, avec des répercussions dans toute la ville – et Hérode se sentait menacé. Bien-sûr, à chaque fois que Dieu œuvre de façon surnaturelle à travers Son peuple, cela met l’Ennemi en colère. Satan avait déjà poussé Hérode à tuer Jacques, un leader de l’église aux côtés de son frère Jean et et de Pierre.

Maintenant, Hérode posait les yeux sur Pierre : “Voyant que cela était agréable aux Juifs, [Hérode] fit encore arrêter Pierre” (12:3). Il voulait marquer le coup en exécutant le croyant le plus audacieux juste après la Pâque, la fête la plus importante de l’église. Il pensait pouvoir effrayer les chrétiens pour les faire taire. “Après l’avoir saisi et jeté en prison... avec l’intention de le faire comparaître devant le peuple après la Pâque” (12:4). Hérode voulait tuer Pierre en public.

L’histoire de Pierre représente le genre de prison spirituelle que Satan utilise pour enfermer le peuple de Dieu. Le mot “saisi” dans ce passage ne signifie pas simplement “pris”, il implique une puissance qui est bien au-delà de la nôtre. Pierre n’était pas simplement mis en état d’arrestation par le gouvernement, il était enfermé par une autorité spirituelle qui manipulait un homme puissant à des fins démoniaques.

Peut-être connais-tu ce genre de prison spirituelle : tu es même peut-être dans l’une d’elle. Tu penses : “Seigneur, j’ai prié des milliers de fois, mais rien n’a changé. Comment puis-je être libéré ? Ou tu pries peut-être pour quelqu’un que tu aimes qui est pris par un lien ou une addiction quelconque.

Mais dans le verset suivant, nous voyons quelque chose qui change tout ! “Pierre donc était gardé dans la prison ; et l’Église ne cessait d’adresser pour lui des prières à Dieu” (12:5).

Une petite bande de simples hommes et femmes se tenaient dans la prière et même les murs de prison les plus épais n’avaient aucune chance de tenir face à leurs prières. Au murmure d’un ange, les ennemis de Dieu dans la prison sont tombés si profondément endormis qu’ils n’ont pas entendu Pierre sortir par la porte désormais ouverte de la prison.

Une prière fervente et efficace conduit Dieu à ouvrir les portes de fer et à libérer les captifs. Je te presse de continuer à prier avec sérieux – pour ceux que tu aimes et pour tous ceux que tu rencontres. Jésus est prêt à nous étonner tous avec son amour qui sauve, délivre et transforme.

 



01/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1027 autres membres