* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La puissance du sang David Wilkerson

index

 

Sans le moindre doute, le sang de Jésus Christ est le don le plus précieux que notre Père Céleste ait donné à l’Eglise. Pourtant, peu de chrétiens comprennent Sa valeur et Sa vertu. Ils chantent la puissance du sang. En effet, un des cantiques de l’église Pentecôtiste dit : “Je suis fort, fort, oui plus que vainqueur, par le sang de Jésus” (Lewis E. Jones). Et nous disons constamment dans nos prières “par le sang” comme s’il s’agissait d’une formule mystique de protection. Mais peu de chrétiens peuvent expliquer Sa grande gloire et Ses bénéfices et très peu entrent réellement dans Sa puissance.

Quand Christ a levé Sa coupe lors de la dernière Pâque, Il a dit : “Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous” (Luc 22:20). Nous nous remémorons Son sacrifice à chaque fois que nous prenons la Sainte Cène. Mais c’est là que s’arrête la connaissance de la majorité des chrétiens quant au sang de Jésus. Nous savons que le sang a été répandu mais très peu de chose quant à son aspersion !

Nous trouvons la première référence sur l’aspersion du sang dans Exode 12:22 : “Vous prendrez ensuite un bouquet d’hysope, vous le tremperez dans le sang qui sera dans le bassin, et vous toucherez le linteau et les deux poteaux de la porte avec le sang qui sera dans le bassin.” Tant que le sang était laissé dans le bassin, il n’avais aucun effet, il n’avait aucune puissance contre l’ange de la mort. Il devait être sortit du bassin et aspergé sur la porte pour accomplir son œuvre de protection.

Le sang du chapitre 12 du livre de l’Exode est un type du sang de Christ qui a été répandu au Calvaire. Si Christ est le Seigneur de ta vie, alors tes linteaux – ton cœur – ont été aspergés de Son sang. Et cette aspersion n’a pas uniquement pour but ton pardon, mais elle concerne aussi ta protection.

Jésus répand Son propre sang sur nous quand, par la foi, nous recevons Son œuvre définitivement accomplie au Calvaire. Et tant que nous ne croyons pas pleinement en la puissance de Son sacrifice au Calvaire, le sang de Jésus ne peut avoir aucun effet sur notre âme ! “C’est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient, victime propitiatoire [de réconciliation]” (Romains 3:25).

Loue Dieu pour le précieux sang de Jésus : “Mais encore nous nous glorifions en Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ, par qui maintenant nous avons obtenu la réconciliation” (Romains 5:11).



09/01/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1008 autres membres