* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La repentance : un mot vieilli, une nécessité toujours actuelle ( Graines d'Ensemencement )

télécharger (4)

 

 


Insistant auprès des Juifs comme des Grecs sur la repentance envers Dieu et la foi en notre Seigneur Jésus-Christ. (Actes 20:21)

Le temps est accompli et le royaume de Dieu s'est approché : repentez-vous et croyez à l'Évangile. (Marc 1:15)



Drancy, le 30 septembre 1997. En présence de représentants de la communauté juive internationale, l'Église catholique a officiellement exprimé ses regrets pour son indifférence coupable au sujet du sort des Juifs pendant l'occupation.

Le dignitaire haut placé qui a pris la parole au cours de cette cérémonie n'a pas craint d'employer plusieurs fois le mot "repentance" pour évoquer et condamner une attitude et des faits vieux de plus de cinquante ans.

Cette prise de conscience collective et la confession qui l'accompagnait nous rappellent d'une manière opportune qu'une faute commise est toujours présente tant que n'est pas intervenue cette demande de pardon qui correspond à la "repentance". Le mot peut disparaître du dictionnaire, les faits, eux, ne sont pas effacés par le nombre des années.

Rappelons en même temps deux autres aspects importants de la repentance :

Le premier, c'est que, devant Dieu, la responsabilité humaine est individuelle avant d'être collective. Chaque être humain est invité à reconnaître sa culpabilité personnelle.

Le second, c'est que cette confession ne s'impose pas seulement vis-à-vis des personnes lésées par nous, un conjoint par exemple, mais que chacune de nos fautes est avant tout un péché contre Dieu et doit faire l'objet de cette repentance envers Lui, et du changement de comportement qui la confirme.



19/10/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1030 autres membres