* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La soif de l’âme ( Bob Gass )

« Nul ne s'inquiète de ma vie » Psaumes 142.5

PDJ-2020-12-11-1030x1030

 

 

Les femmes qui se sentent seules se tournent vers leur mari pour étancher leur « soif de l’âme », mais hélas, les hommes ne savent pas tenir ce rôle. Et la vie moderne n’arrange rien. Autrefois, il existait une grande complicité entre femmes. Elles cuisinaient ensemble, allaient à l’église et vieillissaient ensemble. À chaque naissance, tantes, grands-mères et voisines étaient là pour partager leur expérience avec la nouvelle maman. Mais aujourd’hui, la famille élargie n’existe plus, et les jeunes mères se retrouvent démunies. De plus, bien des familles déménagent régulièrement, empêchant les amitiés à long terme. Les femmes doivent comprendre que certains de leurs besoins ne peuvent tout simplement pas être satisfaits par leur mari. Dans un roman, une adolescente dit : « Une amie intime, vous savez, une âme sœur à qui je peux confier le tréfonds de ma pensée. Toute ma vie j’ai rêvé de la rencontrer. » Elle exprime un désir typiquement féminin assez étranger aux hommes. C’est le manque d’une amitié intime qui permet d’expliquer la dépression courante chez certaines femmes. David en parle en ces termes : « Personne ne me reconnaît, toute fuite m’est impossible, nul ne s’inquiète de ma vie ». Pour lutter contre ce sentiment d’isolement, il est important que les femmes se créent un réseau d’amies à travers des activités diverses et variées. Leurs échanges peuvent sembler informels et superficiels, mais les liens ainsi tissés leur rendent la vie beaucoup plus agréable.



11/12/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1046 autres membres