* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

LA TERRE PEUT TREMBLER ( Charles Nicolas )

140154435_1030405124116184_3152223561122016242_n

 

 

“La terre peut trembler, avec tous ses habitants,
mais c'est moi qui la maintiens sur ses bases” Psaume 75.4
La prière de l'incroyant (car les incroyants prient, parfois), c'est : Seigneur, fais que la terre ne tremble pas, ni ses habitants. Et il ajoute : Fais que tout aille bien ! Et que je puisse continuer mes affaires normalement. Et parfois, il “touche du bois”, en plus.
La prière du croyant est différente. Il dit : La terre peut trembler, avec tous ses habitants, mais c'est toi qui la maintiens sur ses bases.
La différence est très grande. A quoi ressemble notre prière ?
Cela nous rappelle la prière des deux brigands sur la croix. Le premier dit à Jésus : Descends de la croix et fais-nous descendre aussi. Le second dit à Jésus : Souviens-toi de moi quand tu entreras dans ton règne. Il dit ça à un crucifié ! Comment peut-il dire cela ? C'est par révélation. Comme quand Pierre dit à Jésus : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus lui répond alors : Tu es heureux, Simon, mon Père te l'a révélé.
Si Dieu peut révéler qui il est, et qui est Jésus, à Pierre l'étourdi impulsif, ou à un brigand, ne peut-il pas nous le révéler à nous aussi ?
Dans le Psaume 75, tout à coup c'est le Seigneur qui parle : le psalmiste parle à Dieu (Nous publions tes merveilles, v.2) ; puis il parle de Dieu (Dieu est celui qui juge, v.8) ; et soudain Dieu parle, à la première personne : La terre peut trembler, avec tous ses habitants, mais c'est moi qui la maintient sur ses bases.
Il est vrai que là, il n'est pas question d'experts scientifiques, ni d'enquête journalistique, ni de sondage d'opinion... Ces choses peuvent bien exister, pourquoi pas ? Mais qu'est-ce qui peut remplacer une parole que Dieu lui-même fait entendre ? La foi qui n'entend pas ce que Dieu a à dire, sur quoi va-t-elle se poser – se reposer ?
Le mot révélation fait peut-être peur à certains. Lire une vérité dans la Bible, c'est déjà beaucoup, car c'est déjà une révélation, en tant que parole-écrite de Dieu.
Je dirais : Cela suffit par temps calme.
Mais par gros temps, cela ne suffit pas. Le Saint-Esprit doit prendre ce qui est écrit dans la Bible et l'écrire sur nos cœurs, sur des tables de chair, dit Paul. Je le cite : Vous êtes une lettre de Christ, écrite non avec de l'encre, mais avec l'Esprit du Dieu vivant, non sur des tables de pierre, mais sur des tables de chair, sur les cœurs (2 Co 3.3). Sinon, nous bafouillerons et nous risquerons fort d'être emportés.
_
Nous ne savons pas si l'année 2021 sera meilleure ou pire que l'année 2020. Personne ne le sait. (Les vœux de bonne année ne pèsent pas lourd dans le destin du monde, vous savez...).
Le pire n'est ni certain, ni exclu. Je pense au COVID, mais pas seulement. Je pense aussi à l'intention plus ou moins avouée de nombreuses personnes influentes dans notre pays, qui veulent mettre la foi sous surveillance, sur la touche, au rang des traditions familiales comme les contes pour enfants. Le CNEF est préoccupé par cela. La FPF aussi, d'ailleurs.
Je pense aux enfants et aux jeunes (c'était le thème proposé pour ce soir). Comment vont-ils tenir si la Parole de Dieu n'est pas inscrite comme une révélation dans leurs cœurs ? Ils seront emportés.
Je pense à la population musulmane, assez nombreuse, assez désemparée d'entendre qu'en France Dieu n'existe pas. On a le droit d'y croire, mais il n'existe pas ! Comment vont-ils se situer ? Qu'avons-nous à leur dire ?
Je pense aux prédicateurs qui ont et auront de plus en plus de mal à dire, à la manière de Jésus : Il est écrit !
Je pense aussi au Psaume 119, que j'appelle “l'école de Jésus”, car j'imagine Jésus dire chacun de ces 176 versets. Je vais en lire 8, presque au hasard :
Tu fais du bien à ton serviteur, O Éternel ! selon ta promesse.
Enseigne-moi le bon sens et l'intelligence ! car je crois à tes commandements.
Avant d'avoir été humilié, je m'égarais ; maintenant j'observe ta parole.
Tu es bon et bienfaisant ; enseigne-moi tes statuts !
Des orgueilleux imaginent contre moi des faussetés ; moi, je garde de tout mon cœur tes ordonnances.
Leur cœur est insensible comme la graisse ; moi, je fais mes délices de ta loi.
Il m'est bon d'être humilié, afin que j'apprenne tes statuts.
Mieux vaut pour moi la loi de ta bouche que mille objets d'or et d'argent.
Oui, Jésus a dit cela. Disons-le après lui !
Et pendant que nous le disons, laissons-le Seigneur graver ses propres paroles dans nos cœurs :
La terre peut trembler, avec tous ses habitants,
mais c'est moi qui la maintiens sur ses bases.
___________
 


20/01/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1061 autres membres