* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La vie n’est pas toujours tendre ( Paul Calzada )

“Jésus, voyant sa mère, et auprès d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : Femme, voilà ton fils.” (Jean 19.26)

Drames, deuils, détresses diverses, maladies, accidents… jalonnent la vie des uns et des autres… Dans toutes ces situations, Dieu a voulu que la famille soit un refuge, un abri, un havre où l’on puisse être épaulé, consolé, encouragé.

Au début du siècle dernier, un pauvre commerçant, suite à un dramatique incendie qui détruisit sa boutique, rentra chez lui complètement abattu et désespéré. Il pleurait et disait : “Nous avons tout perdu, je dois licencier nos employés, notre commerce est fini, il ne nous reste plus rien, tout est fini.” Alors qu’il était prostré et dans un profond désespoir, sa fille de dix ans s’approcha et lui dit : “Papa, tu ne m’as pas perdue, je suis là.” Son épouse vint également vers lui et lui adressa ces mots d’encouragement : “Chéri, prends courage, je suis à tes côtés et ensemble on va se battre.” C’est alors que la grand-mère, qui était en train de lire la Bible, lui dit : “Mon fils, il te reste toutes les promesses de Dieu.” Encouragé par tous les membres de sa famille, il releva la tête et dit : “Combien c’est bon, à l’heure de la détresse, d’avoir le soutien de la famille !”

Peut-être me direz-vous : “C’est bien beau tout cela, c’est une belle histoire, mais moi je n’ai pas de famille, je suis seul(e), je n’ai plus personne à mes côtés sur qui m’appuyer…” Vous avez raison, votre conjoint(e) n’est plus là, votre fils unique vient de partir suite à un terrible accident, vous n’avez ni frère ni sœur, vous êtes seul(e) ! C’était la situation de Marie, au moment où son fils était agonisant, mourant sur la croix. Seule, et personne pour la consoler ! Alors, dans un dernier souffle, Jésus la confie à Jean : “Voilà ta mère !” Jésus lui donne une famille pour qu’elle soit consolée, entourée, soutenue.

Savez-vous que Dieu désire également vous donner une famille ? C’est la volonté de Dieu : “Dieu donne une famille à ceux qui étaient abandonnés” (Psaumes 68.7). Dieu désire que vous trouviez auprès de ceux qui aiment Jésus – comme Jean aimait Jésus – une famille de substitution, auprès de laquelle vous trouverez aide et réconfort à l’heure de l’épreuve, du

deuil, du drame.

 

Ma prière en ce jour :

Merci Seigneur pour ma famille, merci pour le réconfort qu’elle m’apporte et celui que je puis lui offrir. Quant à moi qui n’ai pas de famille, merci pour mes frères et sœurs en la foi, merci pour l’amour qu’ils me manifestent, et merci surtout pour celui que je peux leur témoigner. Amen !

 

 



11/03/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 851 autres membres