* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La vue pénétrante de Jésus ( Plaire au Seigneur )

images

 

 

Voici, une femme de la ville, qui était une pécheresse, sachant qu’il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d’albâtre plein de parfum. Elle se tint derrière, à ses pieds, en pleurant, et se mit à lui arroser les pieds de ses larmes; elle les essuyait avec ses cheveux, lui couvrait les pieds de baisers, et répandait sur eux le parfum.Lu 7:37,38

Le pharisien qui invite le Seigneur est un homme «très bien» aux yeux de ses compatriotes. Il est suffisamment riche et généreux pour tenir table ouverte. Il fait partie de ces Juifs orthodoxes qui prétendent être compétents et stricts dans l’application de la Loi de Moïse.

Contraste saisissant, une femme pécheresse, probablement reconnaissable à sa tenue, entre et se place aux pieds de Jésus, lui témoignant, sans dire un mot, les plus touchantes marques de considération. Elle a discerné en Jésus l’intérêt qu’il porte à tous, et spécialement à ceux qui sont méprisés: les publicains et les pécheurs (v. 34).

Le pharisien, lui non plus, ne prononce pas de paroles, mais il se dit intérieurement que Jésus n’est pas à la hauteur de sa réputation de prophète, puisqu’il se laisse souiller par le contact d’une femme impure.

Jésus lit les pensées de cet homme, de même qu’il connaît les sentiments de la femme. Il voit ce qui est caché aux yeux des hommes. Le pharisien a une bonne opinion de lui-même et peu de considération pour Jésus. La femme, elle, souffre de sa vie gâchée; son repentir est réel et elle a un profond besoin de pardon.

Il répond à ces deux personnes qui n’ont rien exprimé verbalement. Au pharisien, il explique que le manque de civilité dont il a fait preuve à son égard provient de son manque d’amour; à la femme qui lui manifeste son amour, il déclare: Tes péchés sont pardonnés et ajoute: Ta foi t’a sauvée, va en paix.

Nous ne lisons pas dans les pensées de ceux qui nous entourent, mais le Saint Esprit peut nous conduire dans les réponses à leur donner. Ne nous laissons pas éblouir par les apparences religieuses ou la réussite sociale. Soyons remplis de compassion pour ceux qui sont accablés par les difficultés de la vie. Témoignons à tous, sans distinction, de l’amour de Dieu en Jésus Christ.



14/11/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1030 autres membres