* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

L’amour «agapé» ( Plaire au Seigneur )

Aimer-les-uns-des-autres

 

 

Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres.Jn 15:17
Bien-aimés, aimons-nous l’un l’autre, car l’amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu.1Jn 4:7

La langue grecque, utilisée pour le N.T., dispose de plusieurs mots qui se traduisent en français par amour. Le terme grec «agapé» est le plus souvent employé par le Saint Esprit pour désigner l’amour de Dieu. C’est ce mot qui figure dans les versets du jour. L’amour «agapé» trouve son origine dans la vie divine que j’ai reçue non pas lors de ma conversion et qui me conduit à obéir aux commandements de Dieu, non pas pour satisfaire à une loi imposée, mais pour plaire à Dieu.

Cet amour ne provient donc pas de sentiments irraisonnés, mais de la vie de Christ en moi, de ma volonté renouvelée, éclairée par la Parole et conduite par le Saint Esprit. Je prends alors la résolution d’aimer quelqu’un, même s’il m’irrite. Au lieu de l’éviter ou de l’ignorer, je travaille avec persévérance à me rapprocher de lui. Avec l’aide de Dieu, je finirai par m’attacher à lui et à éprouver aussi des sentiments, des émotions à son égard.

On comprend pourquoi Dieu nous donne vingt-cinq fois dans le N.T. «l’ordre» d’aimer. Voilà une chose que les non-croyants ne comprennent pas! On ne peut pas, disent-ils, aimer sur commande. Oui, c’est vrai, on ne commande pas à ses sentiments, mais la vie divine qui est en nous nous donne l’énergie de maîtriser nos émotions et de manifester l’amour «agapé».

L’amour «agapé» devrait donc être constant, indépendant de mes états d’âme et des circonstances, puisque je peux trouver en Dieu le secours dont j’ai besoin pour le renouveler chaque fois que cela est nécessaire. Trouvant sa source en Dieu, il n’est pas déterminé par mes propres intérêts. Ainsi l’amour «agapé» me permet de penser aux autres sans arrière-pensée et sans faire de distinction entre eux.

En considérant ces divers aspects de l’amour «agapé», je réalise qu’il ne peut être que le fruit de l’Esprit en moi (Ga 5:22) produit par une réelle et constante communion avec Dieu.

Enfin, cet amour «agapé» devrait trouver sa pleine expression parmi les enfants du Dieu d’amour. Tous, chrétiens ou non, devraient discerner que nous sommes les disciples de Jésus Christ (Jn 13:35