* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

L’attente du chrétien ( La Bonne Semence )

Et maintenant, qu’est-ce que j’attends, Seigneur ? Mon attente est en toi.
Psaume 39. 7
Mais toi, mon âme, repose-toi paisiblement sur Dieu ; car mon attente est en lui.
Psaume 62. 5
siblings-862967_1920

 

 

Une bonne partie de notre temps se passe à attendre. On pourrait même dire que l’homme attend tout le temps de sa vie, puisque dès sa naissance, même s’il n’y pense pas toujours, il va vers le terme inéluctable de cette vie : la mort. Le poète Alcuin l’a écrit : “La vie est l’attente de la mort”. Le chrétien aussi sait que sa vie terrestre aura une fin, mais, à l’opposé du non-croyant, il possède la vie éternelle que Jésus Christ lui a acquise ; c’est pour lui une certitude.

La mort ne met pas fin à l’existence de l’homme, car “pour Dieu, tous vivent” (Luc 20. 38). “Il est réservé aux hommes de mourir une fois – et après cela le jugement” (Hébreux 9. 27). Mais la Bible déclare : “Vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu” (1 Jean 5. 13).

Vous vous demandez peut-être : Qu’est-ce que la vie éternelle ? Ce n’est pas seulement vivre pour toujours. Jésus lui-même a répondu : “La vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ” (Jean 17. 3). Celui qui connaît Dieu par la foi en Jésus a la certitude d’une vie dans le paradis après la mort, il échappe au jugement (Jean 5. 24). Il en découle pour lui une attente heureuse et paisible : celle d’être éternellement avec Jésus, son Sauveur. L’apôtre Paul disait : “J’ai le désir de partir et d’être avec Christ, car c’est, de beaucoup, meilleur” (Philippiens 1. 23).

Moi qui ai été racheté par Christ, j’attends cela paisiblement, confiant, “dans l’espérance de la vie éternelle que Dieu, qui ne peut mentir, a promise” (Tite 1. 2).



22/08/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1022 autres membres