* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Le bouillon de l’amertume David Wilkerson

index

 

Nous avons l’habitude d’utiliser le vocabulaire de la cuisine pour décrire les émotions, par exemple, on va dire d’une personne énervée qu’elle “fume”, comme une casserole qui laisse échapper de la vapeur, et on dit d’une personne en colère qu’elle “bouillonne”.

Pense aux paroles colériques et accusatrices que les frères de Joseph ont eues à son encontre. Satan leur a suggéré ces mots parce qu’il voulait que Joseph s’accroche à son amertume et passe des années à mijoter dans la sauce de la colère, de la vengeance et de la haine. Grâce à Dieu, Joseph a abandonné tout cela et n’a pas permis à ces émotions de bouillonner !

Est-ce que tu mijotes ou bouillonnes dans une chose blessante qui t’a été dite ou faite ? Est-ce que la flamme de la colère brûle encore, te faisant mijoter lentement alors que tu refuses de l’éteindre ? Si c’est le cas, tu es en danger de brûler. Trop de chrétiens n’ont aucune vie parce qu’ils s’accrochent à une amertume bouillonnante et laissent mijoter leurs émotions.

La Parole de Dieu met en garde contre l’amertume entretenue : “Recherchez la paix avec tous... Veillez à ce que nul ne se prive de la grâce de Dieu ; à ce qu’aucune racine d’amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n’en soient infectés” (Hébreux 12:14-15). Une personne amère n’écoute pas les conseils. Un chrétien amer ne prend pas garde à la Parole de Dieu. Pourquoi ? Parce que la colère rend son cœur aveugle à la vérité.

Bien-aimé, le levain qui se trouve dans ton cœur est à l’œuvre en ce moment. Tu n’attises peut-être pas le feu, mais, au bout du compte, le levain va faire monter la pâte. Et, dans un seul accès de rage, il va donner le pain de l’iniquité !

Cela décrit la vie de nombreux chrétiens d’aujourd’hui. Ils ont un peu de levain dans leur cœur – une petite colère ou blessure dont ils ne se sont jamais occupés – et ils ne l’affrontent pas, ne se repentent pas. Ils se contentent de l’ignorer. Ils croient peut-être que leur cœur est pur et innocent. Ils vont peut-être même jusqu’à témoigner : “Je n’ai rien contre cette personne. Je ne rumine rien.”

Mais le levain de l’amertume est encore à l’œuvre en eux – atteignant tous les domaines de leur vie. Et le temps viendra où il refera surface, en levant d’un coup comme le pain – parce qu’on ne s’en sera pas occupé !

Le Saint-Esprit te donnera la puissance d’éteindre les feux de l’agitation qui te trouble. Confie-toi dans le pardon de Christ et laisse-Le te rendre capable de vaincre tout ce qui peut t’empêcher d’atteindre la maturité en Lui.



19/02/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1008 autres membres