* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Le choix des armes (1) ( Plaire au Seigneur )

index

 

Simon Pierre, qui avait une épée, la tira, frappa l’esclave du souverain sacrificateur et lui coupa l’oreille droite… Mais Jésus dit à Pierre: Remets l’épée dans le fourreau: la coupe que le Père m’a donnée, ne la boirai-je pas? Jn 18:10

Personne ne peut douter de l’amour de Pierre pour son Maître. Lorsqu’il voit arriver la troupe qui vient pour arrêter Jésus, il tire son épée et fait face courageusement. Mais il ne réussit qu’à mutiler inutilement l’esclave du souverain sacrificateur. Jésus aurait pu demander à son Père douze légions d’anges pour le délivrer; il n’avait nul besoin de l’épée de son disciple. De plus, Pierre doit supporter la désapprobation de celui qu’il voulait défendre. Il n’avait pas compris que Jésus s’avançait vers ses ennemis en sachant ce qui devait lui arriver (Jn 18:4). Il fallait qu’il en soit ainsi afin que les Écritures soient accomplies (