* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Le choix des armes (2) ( Plaire au Seigneur )

index

 

Les armes de notre guerre, en effet, ne sont pas charnelles, mais puissantes par Dieu pour détruire les forteresses. 2Co 10:4

Pour illustrer le texte d’hier sur le choix des armes, nous reproduisons ci-dessous le récit suivant:

Vers 1940, un missionnaire chrétien, de passage dans un petit village de l’île d’Okinawa (Japon), avait donné une Bible à un homme nommé Shoseï et à son frère Majan. «Regarde, dit un matin Shoseï à son frère, ce livre est surprenant. Il dit que nous devons nous aimer et nous servir l’un l’autre».

Ils commencent à faire du bien autour d’eux et découvrent dans le Livre qu’il existe un Dieu d’amour qui a envoyé son Fils Jésus Christ pour nous sauver.

Bientôt quelques voisins se rassemblent régulièrement près de la hutte où Shoseï habite avec son frère pour écouter la lecture de la Bible. De plus en plus de personnes en comprennent le message, et nombreux sont ceux qui décident de suivre Jésus. Depuis que les vieilles habitudes ont fait place à l’Évangile, quel changement dans le village! Plus de disputes, les plus pauvres sont secourus par les autres, les rires résonnent dans les rues…

Un jour, les troupes américaines débarquent sur l’île. Le village se trouve juste sur leur chemin. Alors Shoseï et Majan s’avancent en terrain découvert, bien en vue. Ils sourient et s’inclinent devant les soldats stupéfaits. «Ils nous souhaitent la bienvenue en tant que chrétiens!» traduit l’interprète. Tout cela paraît bien étrange aux soldats. Ils suivent les deux frères et sont de plus en plus surpris en traversant le village. Contrairement à ce que l’on voit partout ailleurs, les rues sont propres, les habitants semblent heureux et paisibles. D’où vient donc cette atmosphère différente? «Expliquez-nous» demande un officier. Alors, Majan leur parle de la Bible que le missionnaire leur a laissée. Il leur raconte comment les habitants du village l’ont lue et, à travers ses pages, ont rencontré le Christ; ils ont décidé de mettre en pratique son enseignement.

Les officiers ne savent que dire. Avant qu’ils ne quittent le village, Shoseï leur montre la vieille Bible qui a provoqué un tel changement dans leur vie. Les soldats américains regagnent leur camp en se disant: «Peut-être n’avons-nous pas utilisé les bonnes armes pour changer le monde». C’est probable en effet.



31/01/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 969 autres membres