* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Le danger de tarder ( Lumière du Matin )

images

 

 

 

HÉBREUX 10.19‑31

La Bible associe souvent le mot grâce au salut. Ce terme rappelle la bonté et la miséricorde du Dieu qui attire des âmes, les garde et les fortifie. Autrement dit, la grâce amène des gens à Jésus et leur enseigne à vivre avec droiture (Tit 2.11,12).

Il est malheureux que certaines personnes ayant cru en Jésus abusent de la bonté divine et s’en servent pour excuser leurs péchés (Ro 6.1,2). Ceux qui ont fait l’expérience de la grâce salvatrice devraient aussi vivre comme des sanctifiés. Les rachetés sont devenus de nouvelles créatures en Christ et ne sont plus les mêmes qu’auparavant. Ils doivent abandonner leurs péchés et nourrir des aspirations qui respectent celles du Saint‑Esprit vivant en eux.

Quant aux incrédules, certains pensent pouvoir vivre comme bon leur semble avant de se repentir et de venir à Christ pour être sauvés. Il est dangereux de tarder. C’est lorsque l’on entend l’Évangile qu’il faut y croire et répondre à la conviction de l’Esprit, car ceux qui rejettent le don du Sauveur en subiront les conséquences éternellement. En ignorant les appels du Saint‑Esprit, on foule aux pieds le Fils de Dieu (Hé 10.29).

Nous usons de grâce lorsque nous avertissons les gens de ne pas résister à l’Esprit. Paul s’est exprimé ainsi dans son épître aux Corinthiens : « Nous vous invitons à ne pas laisser sans effet la grâce que vous avez reçue de Dieu » (2 Co 6.1, Bible du Semeur). Puis il ajoute au verset suivant : « Or, c’est maintenant, le moment tout à fait favorable; c’est aujourd’hui, le jour du salut. »



11/08/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 903 autres membres