* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Le diable et les citations bibliques ( Plaire au Seigneur )

4fd4aaab4e154f22d3c30a5e0f4eca4a

 

Le serpent était plus rusé qu’aucun animal des champs que l’Éternel Dieu avait fait; et il dit à la femme: Quoi, Dieu a dit: Vous ne mangerez pas de tout arbre du jardin? Ge 3:1 Il commandera à ses anges à ton sujet, de te garder en toutes tes voies: Ils te porteront sur leurs mains, de peur que tu ne heurtes ton pied contre une pierre. Ps 91:11,12

Méfions-nous des citations bibliques déformées ou incomplètes. C’est une ruse que Satan a employée avec Ève et aussi avec le Seigneur. Ève est tombée dans le piège, mais le Seigneur l’a déjoué.

En Éden, la ruse du serpent a consisté à dire un mensonge en déformant la vérité. Il était bien vrai que l’homme et la femme ne devaient pas manger de tous les arbres du jardin, puisque l’un d’eux leur était défendu. Mais en posant la question: Vous ne mangerez pas de tout arbre du jardin?, Satan met uniquement l’accent sur l’interdit. Or Dieu avait dit: Tu mangeras librement de tout arbre du jardin; mais de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n’en mangeras pas. La nuance est importante, car le serpent attire le regard de la femme sur l’objet défendu. Il y réussit si bien qu’en parlant de cet arbre défendu, Ève l’imagine au milieu du jardin alors que seul l’arbre de vie avait cette position (comparer Ge 2:9 et 3. 3). C’est une tendance naturelle chez l’homme de regarder à ce qui est défendu plutôt qu’à tout ce que Dieu lui donne.

Lors de la tentation dans le désert (Mt 4:1-10), le diable cite à Jésus deux versets du Psaume 91, un psaume messianique, mais il les isole de leur contexte. Il s’abstient de mentionner la cause de la protection du Messie (Parce que toi tu as mis l’Éternel, mon refuge, le Très-haut, pour ta demeure…, v. 9), et il supprime, évidemment, la dernière promesse du paragraphe: Tu marcheras sur le lion et sur l’aspic (une sorte de vipère), tu fouleras le lionceau et le dragon (v. 13). Cette promesse est celle d’une victoire totale sur Satan lui-même, car ces animaux sont tous des figures de Satan!

Partout où les Écritures sont lues, prenons notre Bible avec nous, ouvrons-la et imitons les Béréens qui examinaient chaque jour les Écritures pour voir s’il en était bien ainsi (Ac 17:11). Ce n’est pas seulement une bonne habitude, c’est une nécessité!



03/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1017 autres membres