* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Le droit d'être enfants de Dieu ( Graines d'Ensemencement )

images

 

 


Vous avez renié le Saint et le Juste et... vous avez mis à mort le Prince de la vie. (Actes 3:14-15)

Il vint chez lui ; et les siens ne l'ont pas reçu. Mais à tous ceux qui l'ont accueilli, il leur a donné le droit d'être enfants de Dieu, c'est-à-dire à ceux qui croient en son nom. (Jean 1:11-12)



Jésus est venu chez lui, c'est-à-dire parmi son peuple Israël à qui, plusieurs siècles auparavant, le Messie avait été promis. Mais les Juifs ne le reconnurent ni comme Messie, ni comme Roi. Et les hommes en général, parce que sa seule présence mettait en évidence leurs oeuvres mauvaises, ne l'ont pas reçu non plus ; au contraire, ils l'ont mis à mort comme un malfaiteur. Non seulement ils rejetèrent Celui qui, par amour, était venu du ciel leur rendre visite, mais ils le clouèrent à une croix après l'avoir couvert d'outrages.

Celui dont la puissance était infinie, qui avait accompli tant de miracles, n'aurait-il pas pu se défendre et anéantir ceux qui mettaient la main sur lui ? Certainement ! Mais il s'est offert volontairement au supplice, parce qu'il savait qu'il allait subir là, à notre place, le jugement divin, et qu'ainsi Dieu pourrait pardonner au coupable repentant et faire de lui son enfant. Jésus est venu au milieu de son peuple qui ne l'a pas reçu, qui l'a crucifié. Mais à tous ceux qui l'ont reçu, il leur a donné le droit d'être enfants de Dieu avec toutes les conséquences de cette relation ; les soins gratuitement assurés, l'éducation, l'héritage...

De même qu'un nouveau-né est inscrit de plein droit à l'état civil de sa ville natale, la nouvelle relation qui unit le croyant à son Père céleste est enregistrée au ciel dans le "Livre de vie". Êtes-vous sûr que votre nom s'y trouve ?



07/10/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 920 autres membres