* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Le fagot de baguettes ( Plaire au Seigneur )

index

 

Je vous exhorte, frères, par le nom de notre Seigneur Jésus Christ, à parler tous le même langage: qu’il n’y ait pas de divisions parmi vous; soyez parfaitement unis dans un même sentiment et dans un même avis. 1Co 1:10
Soyez sobres, veillez: votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rôde autour de vous, cherchant qui dévorer. Résistez-lui, étant fermes dans la foi. 1Pi 5:8,9

«Un cultivateur était peiné de voir les disputes parmi ses enfants et le peu de cas qu’ils faisaient de ses remontrances. Il demanda qu’on lui apporte en leur présence un fagot de baguettes et leur dit d’essayer de rompre ce fagot d’un seul coup. Ils firent l’un après l’autre de grands efforts pour y parvenir; mais leur peine fut inutile. Il leur dit ensuite de défaire le fagot et de prendre les baguettes une à une pour les rompre; ce qu’ils firent sans aucune peine. Alors il leur expliqua: Vous voyez, mes enfants, que vous n’avez pas pu briser ces baguettes, tant qu’elles étaient liées ensemble; de même vous ne pourrez pas être vaincus par vos ennemis, si vous demeurez toujours unis, vivant en paix. Mais si des inimitiés vous désunissent, s’il y a de la division parmi vous, il ne sera pas difficile à vos ennemis de vous perdre».

Cette sagesse populaire, adaptée d’une fable très ancienne, permet d’illustrer le principe suivant: pour résister aux séductions du diable, être unis entre croyants est une nécessité.

Parfois, Satan prend la forme d’un serpent pour séduire une personne comme il l’a fait avec Ève; d’autres fois, comme un loup, il s’attaque à la brebis faible du troupeau; d’autres fois encore, il rôde comme un lion et cherche quelqu’un à dévorer. Si les croyants vivent bien unis dans la présence de Dieu, dans la paix, la joie et l’amour les uns pour les autres, ils opposent un front solide aux attaques de Satan. Le lien par excellence qui les tient ensemble, c’est l’amour (Col 3:14): l’amour pour le Seigneur, l’amour pour les frères et les sœurs.

Mais une autre raison devrait nous pousser à maintenir l’unité entre croyants. Le Seigneur a prié son Père pour que les croyants soient un dans la perspective du salut des pécheurs. Là où cette unité est réalisée, le monde voit quelque chose qu’il ne connaît pas. Cette unité-là attire à Jésus Christ (Jn 17:20,21).



07/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1026 autres membres