* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Le fin lin ( Paul Calzada )

 

“Pharaon revêtit Joseph d’habits de fin lin, et lui mit un collier d’or au cou.” (Genèse 41.42)

Le fin lin, de la Genèse à l’Apocalypse, est cité plus de cent fois dans la bible. C’est une matière noble.

Il symbolise la justice, la sainteté, lorsqu’il constitue le vêtement des hommes au service de Dieu. Les prêtres du temple de Jérusalem devaient porter des vêtements de lin. Caleçons, tuniques, bonnets, tiare, ceinture, tout devait être fait avec du lin (Exode 28.39/43). Lorsque le prophète Ezéchiel a la vision du nouveau temple, il précise que ceux qui seront au service de Dieu, porteront ces vêtements (Ezéchiel 44.17/18).

Ce qu’il faut retenir de ces textes, c’est leur valeur symbolique. Pour être admis dans la présence de Dieu, nous avons besoin de revêtir le vêtement de justice qui nous est offert par Christ. Voilà pourquoi les rachetés, dans la vision de Jean, sont revêtus de robes blanches : “Car le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints” (Apocalypse 19.8). Revêtus de la justice de Christ, nous pouvons nous tenir devant Dieu pour le servir, en accomplissant les œuvres bonnes qu’il a préparées pour nous.

A cause de sa grande valeur marchande, le fin lin était porté par les riches. Ainsi était vêtu le riche de la parabole : “Il y avait un homme riche, qui était vêtu de pourpre et de fin lin, et qui chaque jour menait joyeuse et brillante vie” (Luc 16.19). Ici, le fin lin symbolise la vanité des richesses terrestres. Richesses qui n’ont aucune valeur devant Dieu. Autant la sainteté et la justice subsisteront pour toujours, et nous permettront d’être auprès de Dieu, autant les richesses et l’amour des richesses seront détruits : “Malheur ! La grande ville, qui était vêtue de fin lin…! En une seule heure tant de richesses ont été détruites ! ” (Apocalypse 18.16).

Outre le fait de servir à confectionner des vêtements, le lin pouvait aussi être utilisé à fabriquer des tissus pour les voiles des bateaux, et des cordages. Dans ce cas, le lin symbolise la force. C’est ceint d’un tissu de lin que David dansait devant l’Eternel : “David dansait de toute sa force devant l’Eternel, et il était ceint d’un éphod de lin” (2 Samuel 6.14). Remarquez le lien fait entre sa force et la ceinture de lin.
Notre force n’est-elle pas dans la justice de Christ ? Puisons dans cette justice de Christ, la force nécessaire, afin de servir Dieu avec joie.

Les graines de lin permettent d’obtenir une huile végétale. L’huile de lin est utilisée dans l’industrie pour fabriquer peintures, vernis, linoléum… mais aussi dans l’alimentation. Que de trésors dans cette modeste plante !

Une prière pour ce jour :

Seigneur, que revêtu de ta justice, j’accomplisse les œuvres que tu as préparées pour moi. Que tous les trésors de ta grâce se révèlent dans ma vie pour le bien des autres. Amen !



09/10/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 917 autres membres