* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Le Messie lit son message ( Plaire au Seigneur )

2a40b3ebdb20960f4dc7a33543775a55

 

 

On donna (à Jésus) le livre du prophète Esaïe; il déroula le livre et trouva le passage où il était écrit: «L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer de bonnes nouvelles aux pauvres; il m’a envoyé pour proclamer aux captifs la délivrance et aux aveugles le retour à la vue; pour renvoyer libres ceux qui sont opprimés, pour proclamer l’an agréable du Seigneur»… Alors il se mit à leur dire: Aujourd’hui, cette Écriture, telle que vous l’entendez, est accomplie.Lu 4:17-21

Le jour du sabbat, dans une synagogue, le service comprend la lecture solennelle d’un passage de la «Torah» (c’est-à-dire les cinq livres de Moïse): deux assistants entourent le lecteur principal et suivent le texte avec un stylet pour éviter toute erreur. Puis on lit le texte d’un prophète. Ces lectures sont entrecoupées de Psaumes chantés. C’est dans ce contexte que Jésus intervient un jour, à Nazareth, le village où il a grandi. Mais ce jour-là, un événement particulier se déroule. Jésus indique à l’assistance étonnée que le texte prophétique qu’il leur a lu est en train de s’accomplir. En effet, il est celui qui est oint pour proclamer la bonne nouvelle de Dieu et celui qui la met en pratique.

On comprend le souci de l’évangéliste Luc, un médecin, de placer un tel message au début de son évangile qui est écrit pour souligner la délivrance et la guérison qu’apporte Jésus Christ. Luc a sans doute vu beaucoup de drames dans l’exercice de sa profession. Il a soulagé, dans la mesure de ses capacités, les maux physiques, mais il est désarmé devant les blessures de l’âme. C’est donc sa joie de présenter le grand médecin, Jésus, celui qui connaît l’être humain et qui a la puissance d’apporter les grandes délivrances dont le peuple a besoin:

    • annoncer de bonnes nouvelles aux pauvres,
    • proclamer aux captifs la délivrance,
    • donner la vue aux aveugles,
    • renvoyer libres ceux qui sont opprimés.

Jésus se présente lui-même comme la réponse à tous les maux qui nous font souffrir. Ce message libérateur, il l’a rendu effectif par sa mort sur la croix. Même si les Juifs n’ont pas accepté leur Messie, l’amour de Dieu ne s’éteint pas pour autant. Le salut est offert à toutes les nations et la grâce atteint tous ceux qui croient.



22/10/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1030 autres membres