* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

LE PERE OU LE FILS ?

Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous. Jean 14. 18
178379499_1090011038155592_3812022833996939774_n

 

 

Le passage que nous vous proposons en lecture devrait embarrasser les théologiens. Beaucoup ont entendu parler des discussions sur le filioque, question de savoir de qui procède l’Esprit. Bien qu’être envoyé soit différent, le verset 16 de notre lecture dit que c’est le Père qui enverra le Consolateur, alors qu’en 15.26, Jésus affirme que c’est Lui qui l’enverra et qu’en 14.18, il dit que c’était Lui, Jésus, alors avec les disciples qui viendrait et serait en eux. Si j’avais fait du latin, je risquerais bien de l’y perdre.
Je suis même surpris de n’avoir lu à ce sujet ni trouble ni émerveillement chez aucun commentateur. Mais ces passages me sont précieux car ils suffiraient à me corriger si j’étais tenté d’oublier l’unité et l’unicité de Dieu par une forme de trithéisme !
Et puis, de savoir que, pour ne pas nous laisser seuls, Jésus est venu habiter en nous en nouveau consolateur et que c’est ainsi que notre corps est le temple du Saint-Esprit et de Dieu1 qui est en nous, voilà qui devrait nous émerveiller. C’est le Dieu unique : Père, Fils, Esprit qui est là, mystérieusement mais indubitablement présent dans le corps même des siens... avec Sa puissance, dont nous avons rappelé hier (Pentecôte) l’effusion.
Et je repense à l’affirmation de Paul : Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?
___________________________
1 Corinthiens 3.10 et 6.19


27/04/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1051 autres membres