* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

?Le pire comme le meilleur… voilà ce que révèle cette crise? ( Nicolas Daragon )

index

 

 

En ces temps si difficiles de confinement et d’incertitude, voilà 5 semaines que je fais ce constat : le meilleur se conjugue avec les verbes « faire », « s’engager », « offrir », « se mobiliser ». Le pire, lui, se conjugue avec les verbes « protester », « insinuer », « colporter », « jaser », « discréditer », « polémiquer »…
Le meilleur agit. Le pire se contente de dire. Les réseaux sociaux sont un miroir déformant où le pire prend beaucoup de place, presque toute la place.

Que c’est usant cette agressivité, ces dénonciations permanentes. Florilège...

« Il y a trop de monde dans la rue »  oui, avec 64 000 habitants autorisés à sortir une heure, des activités économiques qui reprennent, ça fait un peu de monde dans la rue. Bien sûr qu’il y a des abus. Mais je retiens surtout la responsabilité des Valentinois qui respectent le confinement et le couvre-feu,
« Mon voisin a invité du monde »,
« il fait trop de sport »,
« les masques sont trop grands » lisez le mode d’emploi,
« je n’en ai eu qu’un seul » lisez le mode d’emploi x2
ils sont moins filtrants que le mien (il s’agir de matériaux techniques et agréés par la DGA et Afnor, norme UNS1).
« on va quand même pas dire merci » à moi, non, ce serait trop, mais pensez aux bénévoles alors !,
« il n’y a pas assez de contrôle de police » il n’y a pas 5000 policiers à Valence et les inconscients seront victimes d’eux-mêmes malheureusement,
« ma mère est seule et elle a 85 ans, heureusement que je suis là » donc elle n’est pas seule,
« rien n’est fait pour les gens seuls » mais si vous écrivez sur les réseaux sociaux, n’y avez-vous pas vu la réserve citoyenne qui se mobilise depuis 5 semaines pour venir en aide aux personnes isolées,
« vous avez fermé les déchetteries » oui, bien sûr c’est moi qui ai décidé de les fermer partout en France,
« faut pas remettre les marchés » allez constater avant de parler et ensuite allez dans certains magasins alimentaires, comparez,
« j’ai pas été retenu pour distribuer les masques parce que je suis de tel bord politique » comment expliquez-vous alors que la réserve citoyenne est composée notamment de colistiers concurrents à la majorité… c’est vraiment pas le sujet,
« j’ai pas été invité à la commémoration » mais on a invité personne, c’était un moment de recueillement informel, inutile d’être invité pour rendre hommage,

Vraiment, sur les réseaux sociaux, il faudrait un filtre pour les personnes qui abusent de leur agressivité et ne cessent de donner des leçons. Qu’elles cessent de nous faire perdre tellement d’énergie qui doit être mobilisée pour ceux qui en ont besoin. Un truc (la politesse par exemple) qui leur apprenne à poser des questions plutôt qu’à apostropher en permanence ; qui leur ouvre les yeux sur le meilleur :

celui qui motive cet ado à mettre un mot sur la porte de l’immeuble pour aider ses voisins avec pour seul contrepartie un sourire,
celui qui mobilise 600 volontaires pour livrer les masques, les courses, les médicaments,
celui qui fait se lever tous les matins ces commerçants, artisans, associations qui livrent des repas à nos soignants ou à domicile, ces chauffeurs routiers qui continuent de sillonner nos routes pour que nos producteurs restent dans leur champ pour alimenter la France, ces rippeurs qui assurent le ramassage de nos déchets ménagers, ces caissiers et employés de distribution qui nous permettent de faire nos courses.
Et que dire de nos soignants, quels que soient leurs établissements, qui sont au front chaque jour !
Celui qui motive les agents municipaux et intercommunaux, nos forces de l’ordre, nos pompiers, nos enseignants… et tant d’autres que je vais malheureusement oublier de citer (comme ça on pourra me dire « et les … vous les avez oubliés ! ») - à agir pour garder notre pays la tête hors de l’eau.

Alors oui, je veux ne retenir que le meilleur même si cette minorité d’insupportables est encore plus visible et nuisible en période de crise. Mais ce serait tellement injuste de leur accorder plus d’importance qu’ils ne le méritent.
A tout cela, ils trouveront encore à redire et me diront que je ne supporte pas la critique. Le débat. La démocratie… Encore des leçons.

La seule leçon que je reçois, c’est celle, ces dernières 48 heures, des plus de 200 personnes qui ont fait la queue devant la mairie pour récupérer des enveloppes et faire de la mise sous pli, puis aller sur le terrain pour distribuer aux Valentinois de quoi se protéger. J’ai vu ces yeux qui montraient un sourire présent sous le masque, celui de la générosité, celui du don pour les autres, sans autre intérêt que celui d’aider. Merci ?

J’ai compris que les gens négatifs ne doivent pas monopoliser notre attention parce qu’ils ne génèrent que du stress. Et nous en avons assez.

Et je me suis dit qu’il ne fallait pas nous tromper, le meilleur l’emporte toujours.

Prenez soin de vous.



27/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1018 autres membres