* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Le remède contre les plaintes Jim Cymbala

index

 

 

 

Quand les chrétiens expérimentent la joie de nos jours, cela a un impact beaucoup plus puissant sur le monde qu’il y a quelques années. Pourquoi ? Parce que la mentalité qui prévaut dans notre société conduit beaucoup de gens à se sentir justifiés dans leur colère. Nous pouvons penser : “Le gouvernement, mon employeur, ma famille – en tout cas au moins une personne, c’est sûr – me doit beaucoup. L’univers me doit un peu de bonheur, parce que ma vie a été tellement dure. Tu n’as pas idée de ce que j’ai traversé.” On trouve souvent un profond ressentiment à l’origine de ce type de plaintes.

Si tu analyses attentivement les affaires internationales, la politique nationale, les émissions de radio, les blogs, les disputes de travail, les relations entre races, tu trouves une épidémie mondiale de venin et d’amertume. C’est partout et, malheureusement, elle touche aussi le Corps de Christ. C’est l’opposé de la vie pleine de joie que Jésus a prévu pour nous. “Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite” (Jean 15:11).

Des siècles avant que Jésus dise ces mots, la joie était déjà comprise comme une facette importante de la vie du peuple élu de Dieu. Moïse leur avait appris que les bénédictions de Dieu leur étaient accordées afin “que votre joie soit complète” (Deutéronome 16:15). Profiter de la présence de Dieu produit une joie encore plus profonde que n’importe quelle bénédic