* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Le salut de Dieu ( Plaire au Seigneur )

téléchargement (1)

 

 

J’ai attendu ton salut, ô Éternel!Ge 49:18
Alléluia! Le salut et la gloire et la puissance sont à notre Dieu!Ap 19:1

La pensée du salut de Dieu traverse l’Écriture sainte.

La première mention est comme un soupir de l’âme devant les ravages causés par la puissance de Satan: J’ai attendu ton salut, ô Éternel! (Ge 49:18). Cette expression est un beau résumé de tout l’A.T., le salut préparé par Dieu est attendu par le fidèle. La sortie d’Égypte en est la grande préfiguration. Le peuple a pu chanter: Jah est ma force et mon cantique, et il a été mon salut (Ex 15:2).

Dans les Évangiles, le salut est révélé en Jésus: Mes yeux ont vu ton salut (Lu 2:30), dit Siméon en tenant le petit enfant dans ses bras. Toute chair verra le salut de Dieu (Lu 3:6), dit à son tour Jean le Baptiseur, préparant le chemin des cœurs à la réception du Messie. Dieu sauvait les hommes de leur perdition, et notre Seigneur Jésus Christ élevé sur la croix était le seul moyen pour cela.

Dans les Actes des Apôtres, nous voyons le salut propagé. Le Seigneur Jésus avait donné lui-même cette mission à ses disciples et en avait défini les trois grandes sphères: Vous serez mes témoins à Jérusalem et dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’au bout de la terre (Ac 1:8). De simples croyants ont aussi propagé ce grand salut: Ceux qui avaient été dispersés, à la suite de la persécution qui arriva à l’occasion d’Étienne, passèrent jusqu’en Phénicie, à Chypre et à Antioche (Ac 11:19). Mais ils n’avaient annoncé la Parole qu’aux Juifs. Toutefois, quelques-uns d’entre eux se sont rendus à Antioche et ont commencé d’annoncer le Seigneur Jésus aux non-Juifs (Ac 11:19,20). On aime aussi penser à l’eunuque éthiopien qui emporte le rouleau d’Esaïe et qui amène, dans son pays, la connaissance de Jésus.

Dans les épîtres, le salut est expliqué aux croyants. Le Saint Esprit déploie devant nous les beautés du Seigneur Jésus et de son œuvre, ses implications pour Dieu et pour nous.

Dans l’Apocalypse, le salut est amené à son accomplissement. La finalité des voies de Dieu envers Israël, les nations et l’Église est atteinte: Alléluia! Le salut et la gloire et la puissance sont à notre Dieu!

Mais, dès maintenant, je suis invité à saisir ce grand salut de Dieu, me l’approprier, m’en réjouir, le célébrer et l’annoncer.



27/06/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1066 autres membres