bg-naitre-grandir-ne-veut-pas-dire-bonjour

 

 

Lecture : 2 Rois 4/1 à 7

Quel drame pour cette maman déjà veuve ! Ses deux fils vont devenir esclaves ! Elle ne peut supporter cette idée ! Elle a recours à la prière. Elle appelle à son secours celui qui est revêtu d’une double portion de l’Esprit : Élisée. Quelle tragédie de penser que des enfants peuvent devenir des esclaves très jeunes de passions honteuses, du sexe, du tabac, de l’alcool, de la drogue, du monde ; que de cruelles désillusions !

« […] Le créancier est venu prendre mes deux enfants et en faire des esclaves ! » C’est le projet du malin pour chacun des enfants. Le diable n’a aucune pitié pour eux. Et eux sont trop petits pour se défendre seuls.

Parents, agissez avant que le malheur n’arrive ou vous n’aurez que les yeux pour pleurer.

Non seulement elle a fait la démarche vers l’homme de Dieu, mais elle a associé ses enfants à son salut et au miracle. « Elle ferma la porte sur elle et sur ses enfants ». Et là, dans le secret, alors que les enfants tendaient les vases, l’huile du salut coula à flots.

Parents, enfermez-vous dans la chambre avec les enfants pour prier, lire la Parole, rencontrer le Dieu qui libère. Dès leur plus tendre enfance, faites-les participer à votre culte personnel, à la vie de l’Église… sinon le malin viendra vous les prendre pour les amener à l’esclavage du péché. Refusons cela, par la foi en Jésus !