* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Le scandale de Noe?l (1) ( Bob Gass )

122019-24

 

 

“Elle met au monde un fils, son premier enfant… et elle le couche dans une mangeoire…” Lc 2.7

L’événement le plus remarquable de notre histoire, l’arrivée de Dieu dans notre sphère terrestre, est devenu l’une des opérations de marketing les plus réussies de notre monde d’aujourd’hui ! Happés par la frénésie d’achats de jouets pour les enfants et de cadeaux pour les adultes, nous ne nous attardons pas sur le miracle qui eut lieu dans cette petite ville insignifiante de Judée, Bethléem. Les anges, les bergers venus adorer Jésus, le folklore d’une naissance dans une étable, tout cela fait partie d’une imagerie bien établie. L’idée de Dieu apparaissant sous la forme d’un enfant soigneusement emmailloté dans une crèche ne nous choque pas. Mais à dire vrai, nous passons à côté d’un scandale certain. Imaginez Jésus, tout juste né, couvert de sang et totalement vulnérable. Il n’est en rien différent de tous les nouveau-nés. Il n’a pas encore été lavé, frotté avec du sel comme c’était la coutume alors, ni habillé. Il est à la merci du mouvement des humains et des bêtes qui sont près de Lui. Il ne représente pas le Dieu Tout-Puissant, créateur des Cieux et de la terre, Lui qui tient entre Ses mains le souffle de vie de chacun d’entre nous. Notre époque encense le pouvoir et méprise la vulnérabilité. L’humilité de Jésus, passe encore, mais voir Jésus comme un petit être vulnérable, incapable de quoi que ce soit, c’est presque trop pour notre esprit, car cette vulnérabilité expose la nôtre ! Nous sommes, comme Lui, incapables de vivre sans Dieu, comme ces brebis et ses agneaux perdus sans leur berger. Noël, c’est bien plus que la lumière traversant les ténèbres (Mt 4. 16). Noël, c’est aussi l’humiliation que Dieu a endossée pour prendre notre place ; c’est l’embarras qu’Il cause à tous les Hérode de notre temps en n’apparaissant pas là où on L’attend ; c’est la promesse non pas d’un palais, mais d’une croix sur laquelle, défiguré et exténué, Jésus devra monter. Décorer un sapin de Noël et parsemer le tapis des jouets des enfants nous font oublier la réalité de Sa naissance. De quoi y réfléchir !



24/12/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1018 autres membres