* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Le Seigneur est là David Wilkerson

télécharger (3)

 

 

Pour être un membre de la véritable Eglise de Dieu, tu dois être connu sous le nom de Jehovah Shammah – “Le Seigneur est là” (Ézéchiel 48:35). D’autres doivent pouvoir dire de toi : “Il est évident que le Seigneur est avec cette personne. Chaque fois que je le vois, je sens la présence de Jésus. Sa vie reflète réellement la gloire de Dieu.”

Si nous sommes honnêtes, nous devons admettre que nous ne sentons pas la douce présence de notre Seigneur chez les uns ou les autres très souvent. Pourquoi ? Les chrétiens passent leur temps impliqués dans diverses activités religieuses – des groupes de prières, des études bibliques, des campagnes d’évangélisation – et tout cela est très bien. Mais nombre de ces mêmes chrétiens passent très peu de temps, voire pas de temps du tout, avec le Seigneur, dans le lieu secret de la prière.

La présence du Seigneur ne peut tout simplement pas être imitée. C’est vrai que cela s’applique à la vie d’un individu ou à une assemblée. Quand je parle de la présence de Dieu, je ne parle pas d’un genre d’aura spirituelle qui entoure une personne de façon mystique ou qui peut être perçue lors d’un service religieux. Je parle du résultat d’une marche par la foi simple mais puissante. Qu’elle se manifeste dans la vie d’un chrétien ou d’une assemblée entière, cela ne passe pas inaperçu, les gens le remarquent. Ils se disent : “Cette personne a été avec Jésus” ou “Cette assemblée doit vraiment croire ce qu’elle prêche.”

Cela demande bien davantage qu’un pasteur juste pour produire une « église Jehovah Shammah ». Cela demande un peuple juste, qui passe du temps avec Dieu. Si un étranger assiste au service religieux et dit : “J’ai ressenti la présence de Jésus, ici”, tu peux être sûr que ce n’est pas uniquement à cause de la prédication ou du temps d’adoration. C’est parce qu’une assemblé juste est entrée dans la maison de Dieu et que la gloire du Seigneur était au milieu d’eux.



09/12/2020
0 Poster un commentaire