* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Le sentiment d’abandon ( Paul Calzada )

“Je suis resté, moi seul, et ils cherchent à m’ôter la vie? (1 Rois 19.14). ?Car mon père et ma mère m’abandonnent? (Psaume 27.10).

L’un des drames de notre société hyper connectée, multi médiatisée, c’est le nombre toujours plus grand de personnes vivant seules. De plus en plus de personnes n’ont plus

d’attaches familiales.

Pour ce qui est de la France, selon l’INSEE le nombre de SDF a augmenté de 50% entre 2001 et 2012 et le nombre de personnes vivant seules a plus que doublé depuis les années 1960. Les femmes sont plus souvent concernées : 5,4 millions, contre 4 millions d’hommes.

Quels facteurs sont à l’origine de cette situation ? On pourrait en mentionner plusieurs, mais retenons ceux-ci : l’instabilité croissante des couples, l’éclatement des familles, le placement en maison de retraite des personnes âgées. (Lors de la canicule de 2003, le corps de plusieurs personnes décédées n’a jamais été réclamé par les membres de leur famille).

Peut-être êtes-vous concerné(e) par cette situation. Vous avez connu un deuil, une séparation, un divorce, ou tout simplement vous êtes célibataire, et le sentiment d’oubli, d’abandon, de rejet, mine votre vie. Vous désirez être aimé(e), apprécié(e), mais personne n’est là, près de vous, pour vous le dire. Le sentiment d’abandon éprouvé par Élie, l’amène à penser que même Dieu l’a oublié et que la mort est préférable à la vie ! Il se peut que vous éprouviez de l’amertume, et même de la déprime. Qu’allez-vous faire ? Allez-vous tenter de fuir cette solitude pesante en cherchant à tout prix d’établir une relation amoureuse avec la première personne rencontrée ? Allez-vous vous replier sur vous-même, fuyant toute relation sociale ou amicale ? Allez-vous vivre votre solitude comme étant une injustice ? En vouloir à Dieu, aux hommes, à la société, ne pourra pas apaiser votre souffrance !

La solitude peut vous amener à vous dévaloriser, comme le fit Élie : “Je ne suis pas meilleur que mes pères” dira-t-il ! Il se voit minable, inutile, insignifiant. Si vous avez vécu un divorce, une séparation brutale suite à un décès, ou un éloignement familial à cause du travail, joignez-vous à un groupe de gens qui partagent votre amour de la nature, du jardinage, de la marche,

de l’art, ou de tous autres hobbies.

 

Un conseil pour ce jour :

Alors que la famille devrait être un rempart contre la solitude, votre famille est disloquée, déchirée, divisée… ne perdez pas l’espoir. Vous appartenez à la grande famille humaine, et mieux encore, si vous êtes croyant(e), vous appartenez à la famille des fils et filles de Dieu, vous avez des frères et sœurs en Christ, allez vers eux, aimez la communion fraternelle.

 

 



02/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 806 autres membres