* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Le signe de Bethléem ( Plaire au Seigneur )

13622395-de-cette-façon-à-bethléem-route-signe

 

 

L’ange dit (aux bergers):… Aujourd’hui, dans la cité de David, vous est né un sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. En voici pour vous le signe: vous trouverez un petit enfant emmailloté et couché dans une crèche. Lu 2:10-12

La nuit est tranquille dans la campagne autour de Bethléem. Quelques bergers veillent sur leurs troupeaux. Soudain, un ange vient et leur annonce une nouvelle bouleversante, unique: le Christ - c’est-à-dire le Messie tant attendu par le peuple juif- vient de naître! Les bergers le reconnaîtront à un signe. Ce mot désigne une chose inhabituelle et qui revêt un sens particulier que le «témoin du signe» est invité à découvrir. Recherchons le sens profond des paroles de l’ange.

    • Un petit enfant: le signe de Dieu n’est pas une manifestation de puissance. C’est une personne, née un jour déterminé, en un lieu donné. Dieu s’incarne et entre dans la création selon le mode naturel de naissance des hommes; il ne se présente pas comme un conquérant, mais comme un nouveau-né: Dieu se rend accessible, proche. Le lieu est précisé: la cité de David"\@. A travers cette expression, on entrevoit toutes les promesses qui abondent dans l’A.T. sur la descendance royale de David.
    • Emmailloté: à cette époque, les nouveau-nés étaient enveloppés dans des bandes de tissu. Jésus s’est volontairement soumis à la condition humaine dès sa naissance, dans la dépendance de sa maman.
    • Couché dans une crèche: curieux endroit qu’une mangeoire d’animal, pour un nouveau-né! Pour nous, pouvait-il y avoir une meilleure allusion à la mission d’Agneau de Dieu qui allait être celle de l’enfant miraculeux? En prenant cette humble place dès son premier jour, le Fils de Dieu s’abaisse au niveau de ces bergers méprisés par leurs concitoyens.
    • Vous trouverez, affirme l’ange aux bergers. Pourtant, il devait y avoir un certain nombre de bébés à Bethléem à cette époque; d’ailleurs la plupart mourront par l’épée d’Hérode quelques mois après. Mais l’assurance est donnée: celui qui cherche un Sauveur envoyé par Dieu ne peut manquer de le trouver. Les bergers y sont allés; ils l’ont effectivement trouvé.

Aujourd’hui encore, Jésus est annoncé: qui voudra comprendre la portée infinie du signe de Bethléem?



12/09/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 907 autres membres