* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Le signe ou les signes ? ( Paul Calzada )

« Quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement, et de la fin du monde. » (Matthieu 24.3)

Dans les chapitres 24 et 25 de l’évangile de Matthieu, Jésus fait allusion à diverses étapes des temps de la fin. Retenez ce point très important, déjà indiqué, c’est que les temps de la fin ont été inaugurés lorsque Jésus est venu il y a deux mille ans. Dans ce contexte, remarquez que les disciples lui demandent : « quel sera le signe » ? Ils disent : « le » signe et non « les » signes.

Soyez attentifs au fait qu’ils posent trois questions.

La première concerne la prophétie de Jésus au sujet du temple de Jérusalem (verset 2) : Quand est-ce qu’il

adviendra que le temple sera rasé ?

La deuxième concerne le signe de son avènement.

La troisième concerne le signe de la fin du temps de la grâce.

Les réponses de Jésus sont englobées dans toute la section allant, du verset 4 de ce chapitre, à la fin du chapitre 25.

Certains éléments de sa réponse sont valables, à la fois, pour répondre à la première et (ou) à la deuxième et (ou) à la troisième de leurs questions. C’est comme si nous avions sous les yeux une magnifique tapisserie, avec des fils de différentes couleurs qui s’entrecroisent, se recouvrent, disparaissent un moment pour réapparaître plus loin. Et tout cela concerne l’ensemble des temps de la fin allant du sacrifice de Christ, à son retour en gloire, et à l’établissement d’une nouvelle

ère.

Dans cette longue période, la destruction du temple a eu lieu en l’an 70 lorsque Titus fit passer la herse sur le temple détruit. Ce fut une sombre période pour le peuple juif. Les sacrifices prirent fin, le peuple fut dispersé ; les versets 15 à 21 du chapitre 24 s’appliquent à cette phase. La fin des sacrifices marqua une étape importante dans ces temps de la fin. La génération des disciples virent s’accomplir cette phase (Matthieu 24.34).

D’autres étapes importantes ont eu lieu tout au long des siècles jusqu’à nos jours. La première étape, mentionnée ici par Jésus, fut l’apparition de faux Christ (verset 4). On en dénombre au moins cent cinquante. Le premier, cité dans le livre des Actes, fut Judas le Galiléen (Actes 5.37). Notre pays eut le sien au siècle dernier (le Christ de Montfavet). Les USA en eurent un, appelé Père divin, la Corée nous a fourni le célèbre Sun Myung Moon…

Les faux Christ ont été nombreux tout au long de ces temps de la fin, ils ne peuvent constituer «le» signe de son avènement !

Un conseil pour ce jour :

Depuis deux mille ans, les faux Christ ont été nombreux. Ne soyez pas surpris s’il en apparaît d’autres. Ne cherchez pas à spéculer sur qui sera le prochain, attachez-vous au Seigneur.

 

 



10/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 749 autres membres