* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Le silence de Dieu ( Lumière du Matin )

walking_alone_by_antikersg_p_photo-d4tulxm

 

 

JEAN 11.1‑6

Lorsque Lazare était mourant, ses sœurs ont envoyé un message à Jésus. Imaginons leur douleur quand il n’a pas immédiatement répondu à leur invitation.

Nous acceptons mal le silence de Dieu. Nous désirons qu’il intervienne dès que nous l’appelons, surtout si nous souffrons ou craignons. Puisqu’il a promis de répondre à nos besoins, nous pouvons être assurés qu’il vise un but en gardant le silence.

Son silence attire notre attention. Les disciples savaient que Jésus pouvait guérir les malades; ils ont donc dû se demander pourquoi il ne se précipitait pas au chevet de son ami. Le Seigneur voulait toutefois qu’ils voient une chose plus importante encore : sa puissance sur la mort. Ses déclarations concernant sa victoire sur la mort les avaient rendus perplexes, et ils devaient comprendre que le Seigneur pouvait accomplir ses prophéties au sujet de sa propre résurrection (Mc 9.31,32).

Son silence nous enseigne à lui faire confiance. Marie et Marthe ont envoyé dire à Jésus que Lazare était malade, car elles pensaient que le Maître le guérirait. Leur foi serait‑elle ébranlée s’il ne le faisait pas? Marthe a ainsi répondu à cette question : « Je crois que tu es le Christ » (Jn 11.27). Bien entendu, le Seigneur a démontré sa puissance au moyen d’un grand miracle : il a ressuscité leur frère.

Parfois, nous n’entendons que notre respiration quand nous prions, ce qui peut être frustrant et apeurant. L’Écriture affirme toutefois que Dieu est toujours avec nous et qu’il finira par rompre son silence (Job 23.8‑10; Mt 28.20). Accrochons‑nous à ces promesses en attendant sa réponse.



16/12/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 949 autres membres