* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Le suivre aujourd'hui !

 100003178670570pizapw1401389038.jpg

PLAIRE AU SEIGNEUR: LE SUIVRE AUJOURD'HUI  LE TÉMOIN FIDÈLE LE TRIBUNAL DE CHRIST

 

 

 

 

Un scribe s'approchant, lui dit: Maître, je te suivrai où que tu ailles.

Un autre de ses disciples lui dit: Seigneur, permets-moi de m'en aller premièrement.

Matthieu 8 v.19 et 21

 

Jésus rencontre deux hommes désireux de le suivre et de s'engager à fond pour lui. Le
Seigneur les accueille et place devant eux les conséquences du choix qu'ils se
proposent de faire. 



Le scribe, dans un élan du cœur, sincère sans aucun doute, affirme pouvoir suivre le
Maître où qu'il aille. Mais Jésus le prévient: il n'a pas de maison où l'accueillir. Suivre le
Seigneur, en effet, c'est entrer dans l'incertitude, marcher au jour le jour, ne compter
que sur lui pour toutes choses. 



Suivre Jésus pour le scribe, ce ne serait pas seulement être avec lui à Jérusalem,
profitant de sa popularité, lorsqu'il enseigne les foules ou guérit les malades; ce serait
aussi se retrouver seul avec lui, dans le dénuement matériel, sur le mont des Oliviers,
le soir, lorsque chacun s'en est allé dans sa maison. 



Le disciple est tout aussi décidé que le scribe. Mais il désire auparavant se libérer

 

d'une obligation fort légitime: ensevelir son père. Quel scandale que de ne pas rendre les
derniers devoirs à l'auteur de ses jours! Jésus lui répond que le suivre, c'est tout de
suite, en faisant fi du qu'en dira-t-on. 



Il arrive que, saisi par la grandeur du Seigneur et me sentant concerné par ses droits à
régner sur moi, je prenne la décision de lui consacrer ma vie: "Seigneur, je te suivrai...
ma vie sera pour toi ... je vais travailler à plein temps pour toi". Après réflexion, nous
ajoutons: "dès que j'aurai terminé mes études supérieures ... ." ou "dès qu'une
mission m'engagera ..." ou "lorsque je serai en retraite". 



Mais le Seigneur ne nous demande jamais de nous engager pour l'avenir, ne nous
promet pas un chemin de facilité et ne veut pas que nous lui posions de conditions. 



C'est aujourd'hui, maintenant, qu'il me dit: "suis-moi". C'est maintenant qu'il me faut
renoncer à ce qui est un obstacle pour lui obéir. C'est maintenant que mon emploi du
temps doit lui être soumis. Suivre le Seigneur, c'est vivre le moment présent avec lui et
pour lui.

 

LE TÉMOIN FIDÈLE

 

Jésus Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts,

et le prince des rois de la terre.

Apocalypse 1:5

 

Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable,

le commencement de la création de Dieu.

Apocalypse 3:14

 

Le livre de l'Apocalypse tout entier s'adresse à l'Eglise sur la terre (Apoc. 1:4,11; 22:16). 



Chacune des sept assemblées d'Asie citées dans les chapitres deux et trois, comme celles encore

sur cette terre, est considérée comme responsable du témoignage que le Seigneur lui confie.

 

Au cours de son histoire, l'Église a rarement brillé par sa fidélité; son témoignage a souvent été défaillant.

 

Toutefois, dans chaque période et dans chaque lieu, des individus ont été de ces vainqueurs

auxquels une récompense est promise. 



L'assemblée à Smyrne est encouragée à demeurer fidèle jusqu'à la mort, et à Pergame, le Seigneur

reconnaît Antipas comme étant son fidèle témoin (Apoc. 2.10,13). 



Pour pouvoir être estimé fidèle au sein de chacune de ces assemblées, il faut être vainqueur,

quelle que soit la situation de l'ensemble. Dans les assemblées auxquelles aucun reproche n'est fait,

seul celui qui vaincra est approuvé.

 

Il ne suffit donc pas de s'aligner sur des règles ou des consignes, mais de s'engager soi-même

pour être un vrai témoin de Jésus. 



Voyons alors notre Sauveur lui-même, témoin fidèle par excellence. 



Considérons, dans les évangiles, sa personne, ses actes et ses paroles: 



Sa personne: "Toi, qui es-tu? Et Jésus leur dit: Absolument ce qu'aussi je vous dis" (Jean 8:25). 



Ses actes: "Le Fils ne peut rien faire de lui-même, mais seulement ce qu'il voit faire au Père" (Jean 5:19). 



Ses paroles: "Celui qui m'a envoyé est vrai, et ce que j'ai entendu de lui, moi, je le dis au monde" (Jean 8:26). 



Ces paroles, que seul le Seigneur pouvait prononcer, montrent que trois verbes doivent caractériser le témoin de Jésus: 



Être, c'est-à-dire que seul le racheté du Seigneur peut être un témoin. 

 


Faire, le vrai témoignage commence par des actions. 

 


Dire, ne pas avoir honte de Jésus et de ses paroles (Luc 9:26). 



Lorsqu'il y a contradiction entre ces trois éléments, le témoignage complet est compromis.

Appliquons-nous donc, humblement, à être équilibrés comme Jésus notre modèle.

Quelque reflet de sa personne émanera alors de nous pour sa joie!

 

 

LE TRIBUNAL DE CHRIST

 

Car il faut que nous soyons tous manifestés devant le tribunal du Christ,

Afin que chacun reçoive les choses accomplies dans le corps,

Selon ce qu'il aura fait, soit bien, soit mal.

1 Corinthiens 5 v. 10

 

Quel impact la pensée du tribunal du Christ a-t-elle sur notre comportement quotidien?



Quand nous nous trouverons devant Christ assis sur le trône, nous pourrons alors,
dans des corps glorifiés, revoir toute notre vie, nos circonstances et considérer avec sa
parfaite perception du bien et du mal chacun des actes de notre vie.

 

Nous verrons tout comme lui l'a vu, nous jugerons tout comme il l'a jugé.

 

Nous le louerons pour sa grâce et l'adorerons pour son amour, en discernant

 

avec quelle patience il nous a portés, nous ses créatures si faibles, si indociles.

 

Il trouvera aussi de la joie à se souvenir de la plus petite chose que nous aurons faite pour lui;

 

 

même ce verre d'eau froide que nous aurons donné, en son nom, ne sera pas oublié.

 

Alors «chacun recevra sa propre récompense selon son propre travail» (1 Cor. 3 v.8). 



C'est pourquoi ne manquons pas les occasions qui nous sont offertes pour le servir.
Rejetons toute paresse, toute indolence et toute indifférence. Ne vivons pas pour
nous-mêmes, mais pour celui qui est mort pour nous.

 

L'apôtre Paul marchait constamment dans la lumière, dans la perspective du jour

Où il serait manifesté devant le tribunal de Christ, et nous devrions faire de même!

 

Il vivait comme étant déjà manifesté aux yeux de Dieu: «

 

Nous avons été manifestés à Dieu» dit-il au verset suivant.

 

La pensée du tribunal n'éveillait en lui ni crainte, ni peur, mais le conduisait à
marcher de manière soigneuse devant Dieu et à accomplir fidèlement son service. 



Comme il est sérieux de penser qu'il nous faudra, dans la lumière divine, reconsidérer
tout ce qu'aura été notre vie ici-bas, et comme cela devrait nous stimuler à vivre
davantage pour Christ et par lui! Comptons sur sa puissance et sa grâce, car lui-même
a dit: «séparés de moi, vous ne pouvez rien faire» (Jean 15 v. 5)

 

                                                                        Pasteur Daniel 



29/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 749 autres membres