* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Le térébinthe ( Paul Calzada )

terebinthe.jpg

« L’ange de l’Eternel vint, et il s’assit sous le térébinthe d’Ophra… Gédéon battait du froment au pressoir…  » (Juges 6.11).

Le térébinthe est souvent mentionné dans la bible. Cet arbre majestueux était apprécié pour son ombre. C’est à son ombre que Gédéon rencontra le messager de Dieu, et qu’il reçut sa vocation. Pour Gédéon, l’important ce n’était pas l’arbre en lui-même, mais celui qui est venu lui parler sous cet arbre.
Malheureusement, la tendance humaine est de vénérer le lieu de la rencontre, au lieu de vénérer celui qui vient à notre rencontre. Voilà pourquoi, dans plusieurs textes, nous voyons que des célébrations idolâtres se tenaient sous des térébinthes. Le prophète Esaïe prononce une sentence à ce sujet : « On aura honte à cause des térébinthes auxquels vous prenez plaisir » (Esaïe 1.29). Ils oubliaient que celui qui est digne d’adoration est le créateur, et non quelque créature que ce soit. A ce sujet, n’oubliez jamais, qu’aussi admirable que soit un homme, il reste un homme. Celui qui a créé cet homme, c’est Dieu. Soyez émerveillés par le créateur et non par la créature.

C’est entre les branches entrelacées d’un grand térébinthe que fut prise la tête d’Absalom, alors, que monté sur un mulet, il fuyait devant les hommes de David (2 Samuel 18.9). Cet arbre va devenir un piège pour le séditieux Absalom. C’est comme pour nous rappeler que lorsque l’homme défie les lois de la nature, la nature peut se retourner contre lui.

C’est dans la vallée des térébinthes que Saül et les hommes d’Israël se rassemblèrent pour combattre les Philistins. C’est là que David va affronter le géant Goliath, et le terrasser avec une simple fronde (1Samuel 17). Ces térébinthes furent les témoins d’une très grande victoire. Qu’à l’image de ces térébinthes, nous aussi, nous soyons les témoins de la grande victoire de Christ sur l’ennemi de nos âmes.

Le térébinthe est exploité pour sa résine liquide, la térébenthine, obtenue par incisions faites sur le tronc. Ce liquide est un solvant utilisé, entre autres, pour nettoyer diverses taches. Les blessures faites sur le tronc sont la source d’un liquide utile à nettoyer. De même, des blessures de Christ, a jailli son sang qui nous lave, et nous purifie de tous péchés.

Lorsque le prophète Esaïe décrit l’œuvre du Messie, celui-ci établira les rachetés comme des térébinthes de la justice : « Des térébinthes de la justice, une plantation de l’Eternel pour servir à sa gloire » (Esaïe 61.3). Voilà un qualificatif qui détermine le sens du salut. Dieu nous sauve pour que nous marchions dans la justice, et que notre service le glorifie.

Ma prière en ce jour :

Mon Dieu, que Christ fasse de moi ce témoin de ta justice, et que ma vie te rende gloire. Amen !



17/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 925 autres membres