shutterstock_369178841-e1543226592838

 

Textes Bibliques : Luc 15/22 ; Apoc. 7/13-14, 19/7-8

Combien est touchant ce récit retrouvé dans un vieil hebdomadaire du siècle dernier, où était rapportée l’histoire d’un foyer qui vivait paisiblement quand soudain l’épreuve vint s’abattre sur lui. La maman tomba brusquement malade et dut être transportée de toute urgence à l’hôpital où son état fut jugé très grave. Désespoir dans le foyer où restèrent le papa et les fillettes ! Rien ne pouvait leur apporter le moindre réconfort, car ils vivaient sans Dieu et sans espérance. Deux amis vinrent la voir et de suite lui parlèrent de ce Dieu d’amour qu’elle ne connaissait pas, de ce Dieu qui voulait que tous les humains soient sauvés et viennent à la connaissance de la vérité. Choses toutes nouvelles pour elle, mais elle y marqua un profond intérêt. Encouragés, les deux amis, l’homme et sa femme, revinrent la voir et, ce jour-là, ils lurent la Bible et parlèrent du Fils prodigue. Puis, priant pour elle, ils demandèrent à Dieu sa grâce sur la chère malade. Merveille ! La réponse fut immédiate : élevant la voix vers le Seigneur, elle s’écria : “Merci mon Dieu de m’avoir donné cette belle robe blanche”. Elle vécut encore quelque temps, rendant fidèlement son témoignage, puis s’endormit dans la paix du Seigneur, sachant qu’elle était réconciliée avec lui par le sang de l’agneau, puisque lui-même l’avait revêtue du vêtement de la justice de Christ son Sauveur !

“Je suis revêtu 
du vêtement de la Justice

Jésus vit en moi,… 
Quel bonheur de savoir

que je suis aimé dans les cieux,
Et que Dieu me donne un Sauveur,
Quand il me regarde,
 
il ne voit plus ce que j’étais,
 Mais il voit Jésus… “