* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Légalisme où grâce ? ( Bob Gass )

 

 

“Ne mettez pas la grâce de côté...” Ga 2. 21 TP

I

maginez que vous vous retrouvez au bloc des urgences et qu’on vous demande de sortir parce que vous répandez votre sang sur le carrelage ! Jésus fut confronté à cet état d'esprit légaliste quand Il guérit une femme infirme un jour de sabbat. “Indigné ... le chef de la synagogue s’écria :Il y a six jours pour travailler ... venez donc vous faire guérir ces jours-là...” (Lc 13. 14). Observer la lettre de la loi était plus important pour lui que les gens dont il était censé s'occuper. Max Lucado a dit : “La religion se divise en deux camps : celui du légalisme et celui de la grâce. Un légaliste croit que si vous avez le bon look, que vous prononcez les paroles qu’il faut et que vous appartenez au bon groupe, vous serez sauvé. L’extérieur est reluisant... mais il manque quelque chose... la joie.Et que trouve-t-on à sa place? La peur... de ne pas en faire assez. L’arrogance... qui consiste à dire qu’on en a bien assez fait. L’échec... car on pense vite qu’on a commis une erreur. Le légalisme, c’est la lente asphyxie de l'esprit, l'amputation de nos rêves... c’est juste assez de religion pour nous permettre de survivre mais pas de nous rassasier. Le légalisme se nourrit de règles et de normes. Il n’a donc pas besoin de Dieu. Il recherche l'innocence pure, pas le pardon. Il tente en permanence de se défendre, de s’expliquer, de se faire bien voir, de se justifier... Mon opinion devient vite un fardeau pour vous.Il n'y a de place que pour un seul avis... et devinez qui a tort ? Mon avis devient votre limite. Si vous me contredisez, je suis en droit de mettre en doute non seulement votre droit à la communion avec moi, mais aussi votre salut. Mon opinion devient une obligation pour vous. Les chrétiens doivent s’en tenir à dire tous la même chose. Vous n’avez pas le droit de penser, mais seulement de marcher au pas à côté des autres... Pourtant le salut est l'affaire de Dieu. La grâce, c’est Son idée, c’est Lui qui en a dressé les plans, Lui encore qui en a payé le prix.Il l’offre à quiIl veut, quand Il veut. Notre responsabilité est d’informer les gens, pas de les trier.” Paul a écrit : “Ne mettez pas la grâce de côté ... car si la justice vient de la loi ... Christ est mort en vain. Dieu merci,Il nous a sauvés à cause de Sa miséricorde... pas sur la foi des bonnes actions que nous avons faites...” (Tt 3.5).

 



10/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 777 autres membres