* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

L’Église livre bataille ( Paul Calzada )

 

“Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations … contre les esprits méchants dans les lieux célestes” (Éphésiens 6 :12).

Lorsque nous considérons à quelle vitesse l’église de Christ s’est développée lors du premier siècle, nous sommes émerveillés. Pourtant, le terrain était difficile, le monde d’alors était dominé par Rome et seul César devait être appelé Seigneur. Le paganisme régnait partout, le judaïsme combattait le christianisme naissant. La majorité des croyants étaient des gens d’origine modeste. Cependant l’Église, telle une armée en campagne, surmontait les obstacles, renversait les forteresses, gagnait du terrain aussi bien parmi les juifs que parmi les païens.

Dans Éphésiens 6 :10/17, il est fait allusion à l’armure du chrétien, laquelle est un équipement militaire. Ceci nous indique que l’Église est un corps d’armée fait de soldats équipés pour la bataille spirituelle. (Il ne saurait être question de croisade, de guerre dite sainte).

L’Église n’est pas un club, elle n’est pas une maison de convalescence ou de retraite, elle n’est pas une clinique où il n’y aurait que des malades mais elle est une armée. Certes, dans une armée, il y a un hôpital de campagne mais si tous les soldats étaient dans l’hôpital, il n’y aurait plus d’armée. L’Église s’occupe des malades pour les amener à la guérison mais si tous les membres de l’Église sont malades où est l’armée ? L’Église primitive avait ses blessés, ses malades, ses martyres, mais elle avait un contingent de vaillants soldats sur le front, livrant bataille avec efficacité contre les forteresses du diable.

L’Église était conquérante parce qu’elle livrait bataille. Il ne peut y avoir de victoire sans combat.

Exode 17 :8/13 nous rappelle que le combat est avant tout spirituel. Quand Moïse baissait les bras, Amalek avait le dessus, à l’inverse lorsque ses bras étaient levés, Israël avait le dessus. Les bras levés sont l’image de l’intercession. L’Église primitive consacrait du temps à la prière. La prière était l’un des quatre piliers de la vie de l’Église (Actes 2 :42). Les armes de Dieu sont spirituelles. En tant que soldats de l’armée de Christ, il est essentiel que nous revêtions toutes ces armes. Dieu donne la victoire à une armée qui est équipée de ses armes à lui.

Un conseil pour ce jour :

Je te prie Seigneur pour que l’Église se lève comme une armée pour faire face à toutes les oppositions qu’elle affronte.



01/10/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 918 autres membres