* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

L’élection d’Abraham ( Paul Calzada )

Capture-d%u2019écran-2019-10-03-à-12

 

 

“Si j’ai trouvé grâce à tes yeux…” (Genèse 18.3)

Abraham reconnaît qu’il a été élu au seul bénéfice de la grâce divine. A cause de la grâce dont il a été l’objet, Abraham va suivre les directives de Dieu non pour mériter l’élection mais parce qu’il a été élu. Lorsque nous lisons la fin du chapitre 11 du livre de la Genèse et le début du chapitre 12, nous pouvons observer que celui qui quitte Ur pour aller en Canaan, ce n’est pas Abraham mais son père Térach (Genèse 11.31).

Pour des raisons qui ne nous sont pas indiquées : maladie, vieillesse, découragement… Térach s’est arrêté à mi-chemin, en Charan, où il est mort. Après la mort de Térach, Abraham va poursuivre sa route jusqu’en Canaan (Genèse 12 .1). Sur quoi repose l’élection, de Térach et ensuite d’Abraham ? Il ne nous est pas dit que Térach ou Abraham étaient des hommes méritants plus qu’aucun autre. Simplement Dieu s’est adressé à eux parce que tel fut son choix. L’élection est une grâce imméritée.

Lorsqu’Abraham donne la dîme à Melchisedek, il le fait spontanément, aucune loi ne l’y oblige. Lorsqu’Abraham pratique la circoncision ce n’est pas pour obtenir une faveur quelconque de la part de Dieu, mais c’est parce que Dieu lui a fait la grâce de le choisir pour qu’il soit le père d’une multitude (Genèse 17.4/11). C’est la marque d’une alliance de grâce. Cette grâce va demeurer, même lorsqu’Abraham va pécher en se rendant coupable de mensonge auprès de Pharaon et auprès d’Abimélec (Genèse 12.13 et Genèse 20.2). De même lorsqu’il va accepter d’avoir un fils avec Agar la servante de Sara, il n’a pas obtenu la faveur divine parce qu’il était parfait et méritant, mais parce que Dieu lui a fait grâce.

Il ne faudrait pas conclure de ce qui vient d’être dit que la grâce de Dieu est un sauf conduit pour vivre dans le péché. Loin de là, la grâce nous responsabilise à marcher d’une manière digne de notre vocation céleste. La grâce a restauré Abraham parce qu’Abraham a reconnu son péché. Il a avoué ses peurs et ses mensonges, et la grâce de Dieu est restée sur sa vie. La grâce, non seulement nous sauve, nous attire vers Dieu, mais elle nous rend également capables d’être humbles pour retrouver le bon chemin. Nous ne sommes pas élus parce que nous avons fait telles et telles œuvres, mais nous sommes élus parce que Dieu nous a aimés avant même que nous pensions à lui.

Ma prière en ce jour :

Merci Seigneur de m’accorder ta grâce. Cette grâce imméritée m’étonne, elle dépasse ma compréhension, mais je la reçois simplement avec foi. Amen !



08/11/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 932 autres membres