* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Les-2-chemins

186999013_1103041766852519_6052134880134451494_n

 

 

 
« Entrez par la porte étroite ; car large est la porte, et spacieux le chemin qui mène à la perdition, et nombreux sont ceux qui s’y engagent ; mais étroite est la porte, et resserré le chemin qui mène à la vie, et peu nombreux sont ceux qui le trouvent. »
(Paroles de Jésus : Matthieu 7 v.13-14)
Le chemin spacieux est celui qu’un grand nombre emprunte malgré le poteau indicateur sur lequel est inscrit ce mot terrible : PERDITION. Il se franchit sans difficulté car la porte d’accès est large. Il suffit de se laisser aller par le courant entraînant de ce monde comme le chantait Edith Piaf : « Emportés par la foule qui nous traîne, nous entraîne... ». On s’y trouve à son aise, se laissant mener par les penchants naturels du cœur, jouissant des plaisirs qu’offre le monde, évitant de penser à la destination finale : la perdition ! Tel est l’avenir de tout pécheur non repenti : « Car le salaire du péché, c’est la mort » nous dit la Bible (Romains 6 v.23) et « après la mort vient le jugement » (Hébreux 9 v.27)
Grâce à Dieu qui ne veut par la mort du pécheur, « mais plutôt qu’il se détourne de sa voie et qu’il vive » (Ézéchiel 33 v.11) un autre chemin est ouvert : celui qui mène à la vie.
Étroite est la porte s’ouvrant sur ce chemin qui mène à la vie, car on ne peut y passer qu’après s’être débarrassé des bagages du moi, de la propre justice, de la religion, etc. et après avoir déposé le fardeau de ses péchés à la croix où Jésus s’en est chargé. Peu nombreux sont ceux qui le trouvent parce que peu nombreux sont ceux qui le cherchent. « Cherchez et vous trouverez », dit Jésus ; « Celui qui cherche trouve. » (Matthieu 7 v.7-8)
Ami(e), vous êtes placé aujourd’hui à une bifurcation : le chemin large qui mène à la perdition et le chemin resserré qui mène à la vie. Lequel allez-vous suivre ? « Que vous alliez à droite ou que vous alliez à gauche, tes oreilles entendront une parole derrière toi disant : C’est ici le chemin, marchez-y. » (Esaïe 30 v.21). C’est la voix de Dieu qui te dit, en cet instant même : « Regarde, j’ai mis aujourd’hui devant toi la vie et le bonheur, la mort et le malheur ... J’ai mis aujourd’hui devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie afin que tu vives » (Deutéronome 30 v.15 et 19)
Quel est ce chemin qui mène à la vie ? C’est Jésus Christ. Lui-même a dit : « Moi, je suis le chemin, la vérité et la vie ; personne ne vient au Père si ce n’est par moi. » (Jean 14 v.6)
La seule condition nécessaire et suffisante pour avoir la vie éternelle et avoir accès au ciel, dans la maison du Père, est de venir à Jésus Christ le Sauveur, lui confessant votre état de pécheur et croyant qu’il a souffert et est mort sur la croix pour expier vos péchés.
Il est le chemin, il est aussi la porte. « Moi, je suis la porte, a-t-il encore dit ; si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé. » (Jean 10 v.9). Le lourd et encombrant fardeau de vos péchés qui vous empêche d'accéder au chemin par la porte étroite, Jésus l'a porté à votre place à la croix.
Au chapitre 8 du livre des Proverbes, il est question de la sagesse qui n’est autre que Jésus, la sagesse éternelle qui s’est incarnée il y a un peu plus de 2000 ans :
Livre des Proverbes
chapitre 8
La sagesse ne crie-t-elle pas, et l'intelligence ne fait-elle pas retentir sa voix ?
C’est au sommet des hauteurs, près de la route, c’est à la croisée des chemins qu’elle se place.
À côté des portes, à l'entrée de la ville, là où l'on passe pour entrer, elle crie :
« Hommes, c’est à vous que je crie, et ma voix s'adresse aux fils des hommes ! [...]
Écoutez, car j’ai de grandes choses à vous dire, et mes lèvres s’ouvrent pour enseigner ce qui est droit !
Car ma bouche proclame la vérité, et mes lèvres ont en horreur le mensonge.
Toutes les paroles de ma bouche sont selon la justice ; elles n’ont rien de pervers ni de tortueux.
Toutes sont claires pour celui qui a de l'intelligence, et droites pour ceux qui ont trouvé la connaissance.
Recevez mon instruction et non de l'argent, et la connaissance plutôt que l'or précieux.
Car la sagesse est meilleure que les perles, et rien de ce qu'on peut désirer ne l'égale. [...]
« Moi, j'aime ceux qui m'aiment, et ceux qui me recherchent soigneusement me trouveront.
Avec moi sont les richesses et la gloire, les biens durables et la justice.
Mon fruit est meilleur que l'or fin, même que l'or pur ; et mon produit est préférable à l'argent de choix.
Je marche sur le chemin de la justice, au milieu des sentiers de la droiture,
pour faire hériter les biens réels à ceux qui m'aiment, et pour remplir leurs trésors.
[...]
« Et maintenant, mes fils, écoutez-moi : bienheureux ceux qui gardent mes voies !
Écoutez l'instruction, et soyez sages, ne la rejetez pas !
Bienheureux l'homme qui m'écoute [...]
Car celui qui me trouve a trouvé la vie, et il obtient la faveur de l'Éternel.
Mais celui qui pèche contre moi nuit à son âme. »
Ami(e), peut-être êtes-vous encore sur le chemin large. Jésus, la sagesse, se tient au carrefour et vous invite à suivre le chemin resserré qui mène à la vie. Répondez maintenant à l’appel de Celui qui vous aime et veut vous sauver de la perdition. Il vous offre la vie, la vie éternelle, un héritage incorruptible dans le ciel (1 Pierre 1v.4)
Cela ne vaut-il pas beaucoup mieux que la perdition éternelle ?


18/05/2021
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1061 autres membres