* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Les béatitudes (1) ( La Bonne Semence )

Voyant les foules, Jésus monta sur la montagne. Lorsqu’il se fut assis, ses disciples s’approchèrent de lui ; et ouvrant la bouche, il les enseignait : Bienheureux les humbles en esprit, car c’est à eux qu’est le royaume des cieux.
Matthieu 5. 1-3
index

 

Lecture proposée : Matthieu 5. 1-12

On appelle “béatitudes” les huit paroles par lesquelles Jésus débute l’enseignement donné à ses disciples (Matthieu 5 à 7). Paroles d’une richesse morale insoupçonnée, qui vont à contre-courant de ce qui se fait autour de nous. Avant de réfléchir à leur sens profond, jetons un regard sur la scène : Jésus est assis sur la montagne, ses disciples près de lui, et tout autour, les foules.

Que voient les foules ? Elles voient Jésus et ses disciples. Ceux-ci étaient des hommes ordinaires il y a encore peu de temps, maintenant ils sont devenus disciples de Jésus. Cela peut déranger, voire inquiéter. Les disciples, eux, voient les foules auxquelles ils iront bientôt prêcher le royaume des cieux (Matthieu 10. 7). Ils voient aussi Jésus, qu’ils vont apprendre à connaître et à aimer.

Il nous est dit : “Jésus, voyant les foules”. Un peu plus loin : “Voyant les foules, il fut ému de compassion pour elles, parce que ces gens étaient las et dispersés, comme des brebis qui n’ont pas de berger” (Matthieu 9. 36). Mais Jésus voit aussi ses disciples. “Alors lui, levant les yeux vers ses disciples…” (Luc 6. 20).

Chaque affirmation des béatitudes procède de ce regard d’amour de Jésus. Les disciples sont appelés à le suivre dans un esprit de pauvreté et d’humilité. Ils ont renoncé à tout. Ils n’ont rien dans ce monde. Se sentiraient-ils vulnérables ? Non, auprès de Jésus, ils ont tout. Et ce sont eux les premiers que Jésus aimerait appeler : “bienheureux”.

(suite les 9 prochains lundis)


03/02/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1018 autres membres